Azy-sur-Marne : terroir d’excellence au cœur d’un amphithéâtre

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

La commune d’Azy-sur-Marne, à une dizaine de kilomètres de Château-Thierry, possède une situation géographique privilégiée qu’elle partage avec Bonneil, sa sœur voisine. Chargé d’histoire, comptant d’excellents manipulants, le village se mobilise pour faire connaître ses richesses et atouts. Dans un esprit convivial. La commune se situe au cœur d’un immense amphithéâtre aux pentes abruptes, exposées…

Cet article est réservé aux abonnés.

L’entente cordiale avec Bonneil

Impossible de parler d’Azy-sur-Marne sans parler de Bonneil, la commune voisine, presque la commune sœur. "De nombreux vignerons de Bonneil exploitent des vignes à Azy", explique Alexandre Grimée qui se réjouit de cette présence, liée à une proximité géographique et historique forte. "Les villages ont toujours été étroitement liés", souligne Denise Biberon, présidente de la section locale du SGV de Bonneil. Les deux sections locales travaillent d’ailleurs étroitement ensemble. L’opération coteaux propres, au mois d’octobre dernier, a été organisée par les vignerons d’Azy-sur-Marne et de Bonneil, la Saint-Vincent est célébrée conjointement à l’occasion d’un banquet qui se tient à la salle des fêtes de Bonneil et réunit toutes les générations. En 2014, lors de la Saint-Vincent de l’archiconfrérie à Château-Thierry, Azy-sur-Marne et Bonneil ont défilé sous la même bannière. Cet excellent esprit se retrouve dans d’autres actions comme la mise en place à 90 %, sur les deux terroirs, de la confusion sexuelle. Bonneil, qui se situe dans le même amphithéâtre géographique qu’Azy, possède la même topographie. Les communes sont un site pilote du Comité Champagne qui a recensé les espèces de la faune et de la flore et suit avec attention leur évolution dans le cadre de la mission Unesco. Une randonnée gourmande a été organisée par la chambre d’agriculture de l’Aisne dans le cadre de Bienvenue à la ferme. Elle réunissait les villages d’Azy-sur-Marne, Bonneil et Romeny-sur-Marne. "Nous avons organisé ensemble cette randonnée gourmande", précise Denise Biberon. La marche des réconciliations les 23 et 24 juin prochains proposera un parcours d’une vingtaine de kilomètres par Bonneil. A Château-Thierry, comme l’an passé, Azy et Bonneil participeront en commun à un lâcher de lanternes et un pique-nique blanc au château où sera installé un bar à champagne destiné à la dégustation et à la vente. "Nous essayons de mettre en avant nos coteaux et nos vins. Il y a de bons manipulants dans les deux communes qui récoltent souvent des médailles", commente Alexandre Grimée. En outre, et pour la première fois, 270 rosiers ont été plantés le 25 novembre, le jour de la Sainte-Catherine, à raison d’un rosier tous les 10 mètres. "Cette opération conviviale sera reconduite l’année prochaine", explique Alexandre Grimée. "Dans Azy, il y a la ruelle de Bonneil", s’amuse Denise Biberon qui est aussi très attachée à l’oenotourisme porté notamment par le succès de Champagne et vous. Les deux communes bénéficient, en outre, de la proximité de la sortie Château-Thierry de l’autoroute A4 et de la proximité de la gare de Chézy-sur-Marne qui conduit le TER jusqu’à la gare de l’Est. Sans oublier que le "vélo route" va bientôt passer en bas des deux villages.
Repères - Surfaces plantées : 88 hectares. - Chardonnay : 5 hectares. - Pinot noir : 11 hectares. - Meunier : 72 hectares. - Nombre de déclarants : 23. - Nombre d’habitants : 396 habitants. (Sources : Comité Champagne)

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

En Champagne, le bio entend rester dans la course 

Bien que la progression de la viticulture bio marque un peu le pas en 2023, les acteurs de cette filière ont des raisons d’espérer dans un monde meilleur. D’abord parce que la professionnalisation de l’ACB se poursuit, ensuite parce que les multiples actions menées portent leurs fruits. Enfin, parce que l’esprit partenarial dans lequel ils s’inscrivent doit leur permettre de « peser » davantage dans les débats.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole