Coup de projecteur sur Les Riceys

5/10/19

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

Le plus grand terroir de la Champagne a été une semaine durant le théâtre d’un événement peu ordinaire : le tournage d’un film. Tout le village a prêté son concours, en particulier la communauté viticole. Quelques jours avant les premiers coups de sécateur de la vendange 2019, c’est le clap de fin qui a résonné…

Cet article est réservé aux abonnés.

Un manège enchanté

Intitulé Avant que les lumières ne s’éteignent, ce film du jeune réalisateur Wilmarc Val raconte les relations d’une enfant qu’une maladie empêche de s’exposer au soleil et d’un forain dont le carrousel revit grâce à la petite fille dès la nuit tombée. C’est une oeuvre à la fois triste, poétique et onirique, inspirée au metteur en scène par l’histoire de sa propre soeur, plongée progressivement dans l’obscurité par une maladie génétique incurable. Le film sera projeté en avant-première aux Riceys.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Bethon fait peau neuve

À l’ombre du clocher de Saint-Serein, haut perché, la commune respire la sérénité et met en valeur ses atouts grâce à une dynamique communauté de vignerons, notamment. À travers les multiples constructions et rénovations engagées, l’actualité nous montre combien, ici, on s’attèle à façonner le village et les paysages. Pour les rendre toujours plus attractifs.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole