Etude sur les cadoles : la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne lance un appel 

6/07/20

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

La Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne – patrimoine mondial a commandé une étude sur les cadoles de la Côte-des-Bar. Prioritairement sur celles se trouvant sur le territoire de ces communes : Les Riceys, Bagneux-la-Fosse, Courteron, Gyé-sur-Seine, Essoyes et Celles-sur-Ource ; même si la Mission essaie également de « pister celles pouvant se trouver sur les territoires des communes limitrophes ».

Les contacts ont déjà été pris avec les acteurs du projet, personnes ou institutions ressources et une première réunion, organisée à la mairie de Courteron mardi 30 juin, a rassemblé une trentaine de personnes. « Nous serons sur le terrain pour inventorier chaque cadole – ou vestige de cadole – à partir de la fin du mois de juillet et début août », précise l’équipe de la Mission. « Cette enquête sera menée en collaboration avec une architecte du patrimoine, Gabriela Guzman, et doit intégrer, en plus des données de type inventaire (grille d’analyse Mérimée du ministère de la Culture), des données techniques, poser la question de l’entretien et de la restauration de ces témoins, aborder l’aspect paysager et la mise en valeur ».

La Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne – patrimoine mondial lance un appel « à toute personne qui aurait connaissance d’une documentation sur ce sujet, ou de repérages-localisations qui pourraient aider dans l’appréhension du projet ».

Cette étude sera réalisée par l’agence Bruno Decrock, que l’on peut donc contacter directement : Bruno Decrock – decrock.tau@free.fr – 06 73 46 04 49

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Bragelogne-Beauvoir, un vignoble prêt à monter en flèche

Les deux villages, fusionnés en 1973, voient l’avenir en vert — et en bleu avec la trame de la Sarce qui retrouve des couleurs — et espèrent séduire une clientèle œnotouristique en quête d’espaces préservés et accueillants. Avec ses forces vives, vigneronnes entre autres, Bragelogne-Beauvoir, commune située aux sources d’une vallée dynamique, peut croire en l’avenir.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole