Le Breuil : un îlot dans la vallée du Surmelin

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

Bien que légèrement excentrée dans la Vallée de la Marne, la commune de Le Breuil présente des attraits touristiques et possède un terroir et des raisins fort prisés. Le village compte de nombreuses sources et bénéficie du passage bucolique du Surmelin, qui traverse une grande partie de la Brie. Il offre de jolis paysages de…

Cet article est réservé aux abonnés.

« La fiancée du Surmelin », figure de la fronde et du dynamisme

« La fiancée du Surmelin » a déjà attiré près de 500 spectateurs.

L’opérette créée par la compagnie professionnelle « Le Diable à 4 pattes » est une fiction dont le succès a été immense. Elle est inspirée de l’hostilité au projet de Napoléon III, grand amateur d’opérette, qui souhaitait détourner les eaux du Surmelin pour alimenter Paris. Cette histoire vraie a donné naissance à « La fiancée du Surmelin », symbole de la fronde des habitants de la vallée contre ce funeste projet auquel s’était opposée la princesse Eugénie. « Nous avons travaillé avec 15 communes de la Vallée du Surmelin, de la Marne et de l’Aisne  pour créer une association capable de monter avec des professionnels du spectacle une action participative », explique Chantal Toubart, présidente de l’association et adjointe au maire de Le Breuil. L’objectif était multiple : fédérer les habitants et faire connaître une vallée aux attraits touristiques indéniables. L’association, qui avait répondu à un appel à projet du CRESS Grand Est (structure liée à la Région) a bénéficié d’une subvention de 20 000 euros pour réaliser cette opération ambitieuse, conviviale, mêlant les habitants aux professionnels du spectacle. Cinq représentations ont eu lieu et il reste encore deux épisodes du feuilleton à réaliser. Ils seront présentés à Mézy-Moulins (Aisne) au début de l’année 2020. « Cette opérette n’est pas la seule action de l’association, créée en 2016. Elle a pour vocation de créer des animations dans la Vallée, de mettre en valeur des éléments du patrimoine, d’aménager un grand circuit touristique, de proposer des randonnées semi-nocturnes, des épreuves sportives et du géo caching », commente Chantal Toubart. L’association compte 60 membres et « La fiancée du Surmelin » a déjà attiré près de 500 spectateurs, avec deux représentations dans les villages déjà concernés (Montmort-Lucy, Condé-en-Brie, Mareuil-en-Brie, Vallée en Champagne et Orbais-L’Abbaye). Un spectacle dans lequel se sont totalement impliqués les habitants, se retrouvant lors des répétitions, des confections de décors et costumes et bien sûr sur scène pour convaincre Napoléon III, en visite dans la région, de préserver les eaux du Surmelin.  

Repères

Nombre d’habitants : 391. Déclarants : 54. Surfaces plantées : 141 ha. Chardonnay : 11 ha. Meunier : 115 ha. Pinot noir : 15 ha. Sources : Comité Champagne

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections européennes : CAP immédiat sur la PAC !

L’Europe du vin s’écrira à Bruxelles. Si en France, le scrutin a été largement favorable à la liste Rassemblement national (31%), en Europe, les résultats montrent un Parlement un peu plus à droite qu’en 2019, mais sans que les équilibres soient chamboulés, explique la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d'Origine Contrôlée (Cnaoc).

Venteuil, l’engagement vigneron en héritage

Venteuil fut l’un des berceaux de la révolte vigneronne de 1911 incarnée par Edmond Dubois, figure emblématique du village. Aujourd’hui encore, cette commune perpétue son histoire, imprégnée de l’abnégation de ses ancêtres pour défendre la Champagne et ses vins d’exception.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole