Le vœu de rétablir la confiance entre administration et administrés

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

Droit à la régularisation en cas d’erreur de bonne foi, droit au contrôle pour s’assurer de la conformité de certaines pratiques, généralisation de la médiation entre organismes de recouvrement et cotisants sont au cœur de la loi « pour un Etat au service d’une société de confiance ». Ce texte a été définitivement adopté le 31 juillet…

Cet article est réservé aux abonnés.

Un seul bulletin de paie pour les CDD saisonniers de moins d’un mois

Pour ces salariés dont la durée des contrats est inférieure à un mois mais s’étend sur deux mois civils distincts, l’employeur peut effectuer un seul bulletin de paie[2]. Néanmoins, comme nous l’avons écrit dans ces mêmes pages précédemment, si elle est d’application immédiate, cette disposition nécessitera des évolutions techniques. Cahier des charges national de la DSN en premier lieu et en cascade logiciels de paie ou encore TESA, devront évoluer pour permettre le retour à cette simplification administrative qui existait avant le passage à la DSN. Nous ne manquerons donc pas de revenir vers vous pour vous tenir informé de ces évolutions techniques lorsqu’elles seront effectives. [2] Art L 1242-2 3° modifié du code du travail

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

La Délégation des Employeurs au cœur des enjeux champenois

Les deux années écoulées ont été riches en activités pour les employeurs de main-d’œuvre viticole : la Délégation qui les représente et défend leurs intérêts a été mobilisée sur tous les fronts, multipliant les échanges aussi bien avec les services de l’État, les organismes qu’avec les partenaires de la filière champagne.

Mise en service généralisée du nouveau service TESA Simplifié

L’extinction du Tesa Simplifié était initialement prévue en 2017, suite à la généralisation de la déclaration sociale nominative (DSN). Toutefois, la profession viticole et la MSA n’ont jamais cessé de militer pour le maintien de cette offre reconnue et appréciée par les utilisateurs.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole