Tauxières-Mutry : l’accueil parmi les priorités

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

Depuis 2015, Tauxières-Mutry forme avec Louvois une nouvelle commune baptisée Val de Livre. Elles ont chacune conservé leur identité viticole à l’orée de la forêt de la Montagne de Reims. Les deux villages ont même resserré leurs liens en jouant de leur complémentarité. Coup de projecteur sur la première. La commune surgit au détour d’une…

Cet article est réservé aux abonnés.

Une cuve transformée en œuvre d’art

Rise Up, c’est son nom d’artiste, a travaillé sur le thème de l’aviation pour réaliser son œuvre. Un clin d’œil à Nungesser et Coli qui ont passé une soirée à Tauxières-Mutry, dans le château qui appartient aujourd’hui à un négociant, avant de tenter de traverser l’Atlantique en biplan. Un fil conducteur pour transformer une cuve en inox de 800 kilos en œuvre d’art à l’initiative de Frédéric Louvet et Sophie Moussié. Gracieusement cédée par la coopérative, et avec la « bénédiction » du maire de Tauxières-Mutry, la cuve sera prochainement installée à l’entrée de la commune, comme celle qui orne déjà la rue de Verzy à Louvois. Rise Up, basé à Troyes, a réalisé en janvier ce travail à mi-chemin entre le graffiti et le graphisme à l’aide d’une bombe spray et muni d’un masque, d’une paire de lunettes et de gants. Dans l’esprit du street art, cette œuvre singulière reste en grande partie abstraite, mêlant de grands coups de couleurs violette, jaune et bleu qui viennent se superposer à la géométrie et l’architecture de figures bien précises.  La cuve doit prendre place rue d’Avenay, lorsque les travaux en cours de réalisation dans cette artère seront achevés.  « Cette initiative fait partie des actions que nous développons en faveur de l’oenotourisme », précise Frédéric Louvet, qui entend mêler ainsi innovation et tradition.

Repères

Nombre d’habitants : 288. Nombre de déclarants : 75. Surfaces plantées : 239 ha. Chardonnay : 38 ha. Meunier : 12 ha. Pinot noir : 189 ha. Sources : Comité Champagne

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

En Champagne, le bio entend rester dans la course 

Bien que la progression de la viticulture bio marque un peu le pas en 2023, les acteurs de cette filière ont des raisons d’espérer dans un monde meilleur. D’abord parce que la professionnalisation de l’ACB se poursuit, ensuite parce que les multiples actions menées portent leurs fruits. Enfin, parce que l’esprit partenarial dans lequel ils s’inscrivent doit leur permettre de « peser » davantage dans les débats.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole