Une magnifique édition pétillante de nouveautés

31/07/19

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :

Plus de 25 000 visiteurs ont assuré le succès de la 24e Route du Champagne en Fête qui a planté son décor dans le secteur « Vallée de l’Arce en Seine » réunissant 17 caves ouvertes localisées dans 6 villages.
« C’est une magnifique édition ! Plus de 25 000 visiteurs ont savouré avec beaucoup de plaisir tout ce que nous avions prévu depuis 18 mois et mis en place. Pourtant le stress a régné jusqu’au dernier moment : il a fallu dépenser beaucoup d’énergie pour faire face soit à la poursuite de l’épisode caniculaire soit à l’arrivée d’orages. Mais il n’en fut rien ! Si samedi matin il pleuvait, dans les villages on entendait que ça parlait toutes les langues du monde. Ce succès récompense les efforts de tous ceux qui ont animé les 17 caves ouvertes et préparé ce rendez-vous fruit d’une histoire collective unique en Champagne. » Etienne Bertrand se dit ravi du succès de cette nouvelle édition de la Route du Champagne en Fête : sa première en tant que président de Cap’C, l’association organisatrice de cet événement œnotouristique majeur dans la région. Cette satisfaction est aussi motivée par le succès engendré par plusieurs nouveautés.
Ainsi, le secteur baptisé « Vallée de l’Arce en Seine » associait pour la première fois les villages de la vallée de l’Arce (Buxières-sur-Arce, Ville-sur-Arce, Bar-sur-Seine, Merrey-sur-Arce), à Polisot et Polisy.
Parmi les caves ouvertes, réservant toujours de nouvelles surprises, près de la moitié participait pour la première fois à cet rendez-vous estival : une preuve de son attractivité qui réjouit Etienne Bertrand.
L’art fait une entrée remarquée
Sa promotion a visé une cible déjà bien appréciée des vignerons de la Côte des Bar : la clientèle belge en créant des évènements à Bruxelles. Et la démarche fut payante : les bus et les voitures immatriculés en Belgique étaient nombreux. Etienne Bertrand constate aussi une belle présence d’autres nationalités : Anglais, Hollandais, Italiens et Allemands… Il ajoute : « Les locaux, également, ont bien profité de cet événement, qui fait leur fierté et constitue leur grande fête estivale. »
Autre nouveauté, en lien avec la volonté des vignerons d’illustrer leur sensibilité à l’avenir de la planète : la location de vélos s’est ajoutée aux navettes et petits trains pour limiter les déplacements en véhicules des visiteurs.
Et puis, cette édition coordonnée par Rodolphe Vieitez, a été marquée par un pari : celui de lui donner une dimension artistique faisant le lien avec le champagne. Grâce à une grande première, le soutien des collectivités lié à la réunion de trois GAL (groupe d’action local), un du Gard, un de Roumanie et celui de la Côte des Bar, une dizaine d’artistes ont participé à une aventure créatrice au domaine de Tournefou à Pâlis. Ce week-end, les visiteurs ont pu admirer des créations exposées dans les vignes ou les caves, mais aussi rencontrer certains de leurs auteurs. Un projet qui sera reconduit lors des prochaines éditions pour offrir de nouvelles perspectives en harmonie avec d’autres surprises et rencontres pétillantes de plaisirs.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Vitry-en-Perthois, par monts et par vins

Sublimée par les coteaux, pâtures et bocages qui font la beauté naturelle des Paysages de la Champagne, la commune de Vitry-en-Perthois, terre de Chardonnay, se raconte à travers ses vins, ses monts et son patrimoine historique.

Du mythe à la réalité : qui a inventé le champagne ?

À quoi bon poser cette question, la réponse n’est-elle pas connue d’avance ? Pourtant les historiens spécialistes de la vigne et du vin sont divisés sur le sujet. La démarche initiée par Jean-Luc Barbier, ancien directeur du Comité Champagne et chargé d’enseignement à l’Université de Reims, permet de prendre de la hauteur sur cette interrogation en assemblant les éléments du puzzle, afin d’aboutir à une explication qui apparaît alors d’évidence.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole