Benoît Déhu, nouveau président de la section locale

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :
Lors d’une réunion inter section locale organisée courant février, Benoît Déhu a succédé à Alain Boilleau a la présidence de la section locale de Fossoy.

Alain Boilleau s’est installé à Fossoy en 1971. Assez rapidement, il a intégré le Groupe des jeunes vignerons en 1974. « A l’époque, le vignoble était en pleine extension », note-t-il. Fossoy est une petite commune viticole et il faut reconnaître que les candidats à sa succession ne se bousculaient pas. Après un temps de réflexion, Benoît Déhu a décidé de se lancer. Conscient de l’importance de préserver un lien privilégié avec le terrain, il ne souhaitait pas que la section locale soit rattachée à une autre.
Benoît Déhu a repris l’exploitation familiale en 2004. Auparavant, il était agent commercial en région parisienne. Fort de cette expérience, il tient à développer l’activité commerciale de l’exploitation, notamment à l’export. Il poursuit les efforts sur l’aspect environnemental pour être à la pointe des nouvelles technologies et des dernières avancées.
Assurément, Alain ne sera pas très loin de Benoît pour le soutenir et l’accompagner. Ils peuvent également compter sur l’antenne du SGV à Château-Thierry pour tout ce qui est administratif et organisationnel. Leurs projets sont ambitieux et en corrélation avec les enjeux de demain : réflexion sur les travaux hydrauliques, maintien de la confusion sexuelle, installation d’une station météo, aire de lavage, récupération des bois, fête de la Saint-Vincent avec d’autres sections… Bref, les sujets ne manquent pas.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Le Groupe des Jeunes Vignerons donne rendez-vous dans 30 ans

Dérégulation, innovation variétale, évolution du climat, modes de consommation... Le Groupe des Jeunes Vignerons a sondé ce que pourrait être le monde vitivinicole à l’horizon 2050 dans quatre scénarios inspirés des études de prospective de FranceAgriMer et de l’Institut Agro Montpellier, lors de leur assemblée générale le 29 mars à Vertus.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole