CEPP : nouveau rebondissement

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

Dans le numéro précédent de La Champagne Viticole, nous vous informions de l’annulation du dispositif de Certificat d’économie de produits phytopharmaceutiques (CEPP) avec l’intention du ministre de l’Agriculture de poursuivre cette expérimentation dans les plus brefs délais. Parole tenue ! Par un amendement du gouvernement, le dispositif d’expérimentation a été intégré dans la loi de lutte contre l’accaparement des terres agricoles. L’expérimentation des CEPP, débutée en juillet dernier, est donc conservée, permettant l’utilisation des fiches-actions par les exploitants et distributeurs, mais supprimant toute sanction financière pour le moment. De plus, la proposition de loi comprend un autre volet sur le développement du biocontrôle destiné à faire baisser le recours aux pesticides.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

En Champagne, le bio entend rester dans la course 

Bien que la progression de la viticulture bio marque un peu le pas en 2023, les acteurs de cette filière ont des raisons d’espérer dans un monde meilleur. D’abord parce que la professionnalisation de l’ACB se poursuit, ensuite parce que les multiples actions menées portent leurs fruits. Enfin, parce que l’esprit partenarial dans lequel ils s’inscrivent doit leur permettre de « peser » davantage dans les débats.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole