Cuivre : les bio auscultent leurs pratiques viticoles

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

La décision de Bruxelles concernant le cuivre (limitation à 4 kg/ha, lissage sur 7 ans) met les vignerons bio de Champagne « sur le fil du rasoir ». Sans marge de manœuvre quantitative, ils doivent d’autant plus connaître et maîtriser les autres facteurs d’influence et d’efficacité. Etat des lieux sur la campagne 2018. « On n’a pas gagné…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

La Chambre d’agriculture de l’Aube déménage en avril

À partir du 3 avril, la Chambre d’agriculture de l’Aube accueillera désormais tous ses ressortissants et partenaires à l’Espace Régley. Un nouveau lieu à Troyes pour poursuivre le projet inTERREractions et la création d’une nouvelle dynamique consulaire.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole