Des aides à l’embauche à la disposition des employeurs

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :
Il existe deux dispositifs d’aide à l’embauche pour aider les entreprises à recruter et former de nouveaux salariés sur les exploitations agricoles : Défi emploi et PACE.

Défi Emploi
Il s’agit d’une aide financière proposée par Ocapiat permettant de recruter, former et intégrer vos nouveaux salariés au sein de votre entreprise.
La formation de votre salarié est assurée en interne, encadrée par un professionnel des Chambres d’agriculture. Le projet de formation du salarié concerné est défini en commun afin de permettre l’acquisition de nouvelles compétences selon les besoins.
Les conditions pour bénéficier de Défi Emploi :

  • Entreprise de moins de 11 salariés ;
  • Embauche en CDI ou en CDD de plus de 6 mois ;
  • Temps de travail supérieur ou égal à 80 % sur la base des 35 heures ;
  • Maximum 10 dossiers Défi Emploi par an et par entreprise ;
  • 1 seul dossier pour le même salarié quelle que soit l’entreprise d’embauche ;
  • Dossier à réaliser 1 mois maxi après l’embauche.

Ce dispositif ne s’applique pas pour des contrats parent/enfant.
Montant : 3 300 € HT pour l’employeur. Tout l’aspect administratif est géré par les Chambres d’agriculture.

Le Parcours d’Acquisition de Compétences en Entreprise (PACE)
C’est une aide financière qui vise tous les secteurs d’activité. Le Parcours d’Acquisition de Compétences en Entreprise (PACE) Agriculture-Viticulture-Paysage est un dispositif financé par la Région Grand Est au service des entreprises ayant un besoin de compétences, disponible du 1er octobre 2021 au 30 juin 2023.
Ce dispositif vise à :

  • Former les jeunes, de 18 à 29 ans, au sein de l’entreprise et à préparer leur insertion professionnelle vers les métiers du secteur de l’agriculture, de la viticulture, du paysage, dans le cadre d’un parcours tutoré d’une durée de 3 à 6 mois maximum sous le statut de « stagiaire de la formation professionnelle » ;
  • Trouver les compétences de demain.

Les Chambres d’agriculture accompagnent le stagiaire et l’entreprise dans l’élaboration et le suivi du plan de formation du candidat.
La Région verse à l’entreprise une aide au tutorat :

  • de 350 €/mois pour les jeunes de niveau infra baccalauréat ;
  • et 230 €/mois pour les jeunes de niveau égal ou supérieur au baccalauréat.

Le jeune perçoit de son côté une aide de 500 €/mois pendant la durée de son stage.  L’entreprise a la possibilité d’octroyer une indemnité compensatrice sous forme de gratification (soumise aux cotisations sociales) et de prendre en charge une formation suivie par le jeune.

Renseignements :
Aube : Émeline Gozlan, 06 28 69 37 29 – emeline.gozlan@aube.chambagri.fr
Marne : Lucie Solier, 06 07 38 68 57 – lucie.solier@marne.chambagri.fr

EN BREF - Un appel aux dons pour les exploitants agricoles fragilisés Dettes, tensions familiales, maladie… Pour faire face au nombre croissant d’exploitants agricoles en difficulté, la cellule Réagir de l’Adasea 51 en appelle aux dons des citoyens, des consommateurs et des entreprises pour financer des accompagnements individuels, afin de les aider à s’en sortir positivement. 140 agriculteurs et agricultrices sont aujourd’hui accompagnés dans ce dispositif : après 3 ans de soutien, ce sont 85 % des exploitants qui retrouvent leur autonomie. Il est possible de réaliser le don par internet, ou par chèque en téléchargeant le formulaire sur ce site web, ou en contactant Julie Portejoie, directrice de l’Adasea, au 06 24 99 04 49.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

À vos agendas

LE CONSEIL STRATÉGIQUE POUR L’UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES EN VITICULTURE Les « Jeudis de la viti », c’est votre webinaire mensuel proposé par...

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole