Étiquetage : des précisions de l’administration française

Depuis le 8 décembre 2023, les consommateurs doivent être informés de la liste des ingrédients et de la déclaration nutritionnelle des vins directement sur l’étiquette ou de façon dématérialisée via un QR code. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient d’apporter quelques précisions utiles à la Champagne

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur : Gaëtan Batteux, SGV

Le SGV au travers de la Cnaoc avait soulevé certaines questions techniques notamment sur les calories ou les vins de réserve et réclamait surtout des clarifications sur la vendange à partir de laquelle la réglementation s’appliquerait.

En premier lieu, la DGCCRF valide les valeurs moyennes des calories par dosage.

S’agissant des vins de réserve, l’administration admet que les ingrédients des jus antérieurs au 8 décembre 2023 ne doivent pas être étiquetés. En revanche, les ingrédients des vins de réserve postérieurs, c’est-à-dire ceux qui proviendront des vendanges 2024 et suivantes, devront figurer sur l’étiquetage.

Par ailleurs, l’administration française, répondant aux revendications du SGV, considère que le champagne est bien issu d’un vin tranquille.
Et lorsque celui-ci est produit avant le 8 décembre 2023, le champagne qui en résulte échappe à la réglementation, jusqu’à épuisement des stocks.
Par conséquent, les ingrédients et la déclaration nutritionnelle ne concerneraient que les bouteilles produites à partir de la vendange 2024.

Cependant, par souci de cohérence avec les autres États membres qui auraient éventuellement une autre interprétation des textes, l’ensemble de la filière champenoise incite les vignerons à débuter une mise en conformité sans jouer sur les délais.

Pour accompagner les vignerons dans ces nouvelles obligations réglementaires, le SGV propose le service « Vitiquette », une solution numérique sur mesure développée spécialement pour les vins de Champagne. À découvrir sur l’extranet du SGV.

Pour tout renseignement : 03 26 59 85 23, vitiquette@sgv-champagne.fr

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

En Champagne, le bio entend rester dans la course 

Bien que la progression de la viticulture bio marque un peu le pas en 2023, les acteurs de cette filière ont des raisons d’espérer dans un monde meilleur. D’abord parce que la professionnalisation de l’ACB se poursuit, ensuite parce que les multiples actions menées portent leurs fruits. Enfin, parce que l’esprit partenarial dans lequel ils s’inscrivent doit leur permettre de « peser » davantage dans les débats.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole