Expérimentations grandeur nature dans les galipes avec la viticulture régératrice

Des fleurs et des légumineuses entre les rangs de vigne, voilà qui a de quoi intriguer le voisinage. L’initiative provient des maisons Mumm et Perrier-Jouët.

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Guillaume Perrin

Çà et là, une multitude d’initiatives individuelles fleurissent dans le vignoble en vue de préserver la vie des sols en Champagne, et de rendre les vignes plus résilientes dans un contexte de changement climatique. Les domaines Mumm et Perrier-Jouët (MPJ) ont ainsi lancé un programme expérimental de « viticulture régénératrice » sur six parcelles maison, à Ambonnay,…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole