« Faire un fût comme le vigneron fait son vin »

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

Déjà opérationnelle entre Cauroy et Hermonville dans 1600 m2 de nouveaux locaux qu’elle inaugurera officiellement après cette vendange 2019, la tonnellerie de Champagne-Ardenne continue de séduire et de soutenir les vignerons. Ils sont 30 à 40 de plus, chaque année, à choisir les fûts ou foudres locaux pour écrins. Leurs vins valorisés rejoignent les meilleures…

Cet article est réservé aux abonnés.

« Allez plus loin pour valoriser son travail »

A travers les cours qu’il donne à Avize Viti Campus et le ressenti de ses clients, Jérôme Viard confirme que beaucoup de vignerons « veulent allez plus loin, valoriser leur travail en y mettant leurs tripes et de l’argent. Cette valorisation et cet investissement passent par le fût, mais aussi, par exemple, pour le tirage sur liège ou le dosage différent des vins. Il a y une vraie volonté d’apporter de la valeur ajoutée à leurs champagnes. Il s’agit aussi de faire face à tous ces vins effervescents qui émergent partout dans le monde ». Si, historiquement, les maisons ont toujours utilisé du fût, « ne serait que pour la liqueur, pour soigner la petite touche finale », de nouveaux clients émergent chaque année, « notamment des vignerons qui se lancent dans le fût et nous font confiance dans la sélection de bois issus de Champagne-Ardenne.  Pourquoi aller chercher du bois qualitatif à l’autre bout de la France ? », interroge Jérôme Viard, qui rappelle qu’il n’y a pas plus naturel qu’un fût. « On utilise uniquement les éléments du bois et le feu. Les seuls produits employés sont la farine, l’eau et des feuilles de jonc entre les pièces de bois pour assurer l’étanchéité du fond de tonneau. » T.P.

2000 fûts par an

La tonnellerie de Champagne-Ardenne compte trois associés : Jérôme Viard, Denis Saint-Arroman et Jérôme Fournaise. Le dernier chiffre d'affaires annuel (fûts et foudres/neufs-occasion-réparations) avoisine 1,2 M€. Ce qui équivaut à la vente de 2000 fûts. La tonnellerie emploie 7 salariés, dont une responsable qualité. Aujourd’hui, les fûts et foudres neufs bénéficient de la certification PEFC™ (gestion durable de nos forêts). L’objectif est d’étendre cette certification à l’ensemble des produits (coffrets, meubles, objets de décoration etc.). Afin d’avancer encore et de rallier le plus de monde possible à la cause et au travail de la tonnellerie, les associés ont lancé deux initiatives originales. Tout d’abord le projet Les Sens du Fût,  crowdfunding ouvert à tous qui sert l'espace de visites et les nouvelles animations de la tonnellerie, mais aussi, proposée aux professionnels, l’opération Parrainez un chêne (renseignements sur place). Plutôt que de financements participatifs, les associés de la tonnellerie préfèrent ici parler de partenariats. www.kisskissbankbank.com/fr/projects/les-sens-du-fut

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

La Chambre d’agriculture de l’Aube déménage en avril

À partir du 3 avril, la Chambre d’agriculture de l’Aube accueillera désormais tous ses ressortissants et partenaires à l’Espace Régley. Un nouveau lieu à Troyes pour poursuivre le projet inTERREractions et la création d’une nouvelle dynamique consulaire.

À vos agendas

LE CONSEIL STRATÉGIQUE POUR L’UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES EN VITICULTURE Les « Jeudis de la viti », c’est votre webinaire mensuel proposé par...

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole