Flavescence dorée : la campagne de surveillance approche

Face à la progression de la flavescence dorée dans l’ensemble du vignoble champenois avec en 2023 la détection de pieds infectés dans 14 communes, dont 6 nouvelles, un élan collectif de mobilisation est indispensable pour limiter les effets de la maladie.

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Anaëlle Comestaz, SGV

À ce jour, la seule stratégie de lutte efficiente consiste en une campagne de détection collective massive en respectant les trois temps proposés par les experts du Syndicat Général des Vignerons et du Comité Champagne :

  • Prospecter ;
  • Marquer ;
  • Arracher.

Prospecter

Pour surveiller le vignoble et identifier au plus vite de nouveaux foyers même dans des secteurs jusque-là exempts, le SGV et le Comité maintiennent l’organisation d’une campagne de prospection collective en août et septembre 2024.

Cela consiste en une surveillance volontaire des communes par les exploitants, qui peut être encadrée par des techniciens.
Dès la fin juillet, un calendrier sera disponible sur les extranets du Comité Champagne et du SGV, sur lesquels il sera possible de retrouver l’ensemble des dates de prospections collectives de l’Appellation.

Un courrier d’invitation pour les prospections collectives volontaires et une convocation pour les prospections obligatoires en zones délimitées sera envoyé dans un second temps.

Nous rappelons que la profession compte sur la proactivité et l’engagement des opérateurs pour participer au mieux aux prospections qui les concernent.

CAS DES SIGNALEMENTS INDIVIDUELS
Les signalements individuels permettent également de mieux surveiller le vignoble. Nombreux sont les viticulteurs qui jouent le jeu de la prospection dans leurs propres parcelles.
Pour cela, une application a été développée afin de signaler les pieds symptomatiques : l’application Vigi CA est accessible sur Android et iOS. Elle contient un outil d’aide au diagnostic avec une bibliothèque de photos et un module de signalement.

https://www.plan-deperissement-vigne.fr/webzine/fiche-technique-la-une/vigica-une-application-mobile-au-service-de-la-surveillance-de-la-flavescence-doree

Marquer

Comment reconnaître un pied infecté de la jaunisse ?

Le terme de jaunisse regroupe deux maladies distinctes : le bois noir et la flavescence dorée. Seul un test moléculaire de dépistage au laboratoire permet de les différencier.
Dans la parcelle, visuellement, il est impossible d’y parvenir, d’où la nécessité de prélever tout cep douteux pour analyse.

Les symptômes

- Au niveau des grappes : grappes partiellement ou totalement desséchées ou flétries ;
- Au niveau des feuilles : limbe enroulé vers la face intérieure, craquant, nervures jaunissantes pour les blancs et rougeâtres pour les noirs ;
- Au niveau des bois : bois non aoutés, verts ou couleur caoutchouc, port retombant.

Un pied est considéré comme atteint de jaunisse, s’il réunit trois symptômes sur au moins un rameau du cep.

 

RISQUE DE CONFUSION
Ces symptômes peuvent être confondus avec les symptômes de l’enroulement ou de la cicadelle bubale. Dans le cas de l’enroulement, les nervures des feuilles restent vertes et les grappes sont intactes, ce qui n’est pas le cas pour les symptômes de jaunisses. Pour ce qui est de la cicadelle bubale, on peut observer une incision annulaire sur le rameau symptomatique.
Au-dessus de l’incision, on constate un enroulement des feuilles avec décoloration du limbe et des nervures, des défauts d’aoûtement du rameau.
Sous l’incision en revanche, les feuilles, les grappes et les rameaux sont intacts.

 

Arracher

Les pieds symptomatiques sont géolocalisés, prélevés et analysés. Les résultats sont disponibles à partir du mois d’octobre, via une cartographie accessible sur l’extranet du Comité Champagne.

Pour aller au bout du processus de surveillance dans les communes volontaires, il est fortement recommandé d’arracher les pieds marqués de la rubalise rouge et blanche estampillée du terme « Flavescence dorée ».

Pour rappel, en zone délimitée, l’arrachage de l’ensemble des pieds jaunisses est une obligation réglementaire. L’arrachage des pieds doit être effectué avant le 31 mars de l’année suivante

 

(Source : Comité Champagne)

Les mesures complémentaires

Lutte insecticide
La lutte insecticide peut être utilisée en complément de la prospection et de l’arrachage des pieds atteints de jaunisse. Son principe est de couvrir la période d’émergence des larves, qui peut s’étaler pendant 6 à 7 semaines par deux traitements espacés d’une douzaine de jours puis d’éliminer avec un dernier traitement les adultes ayant résisté aux deux premiers insecticides.
Cependant, l’efficacité de ce type de traitement n’est pas absolue, c’est pourquoi ils ne s’envisagent pas sans une surveillance accrue du vignoble. Leurs applications sont encadrées et précisées dans le bulletin spécifique de lutte obligatoire contre la flavescence dorée produit par le Comité Champagne.

Prophylaxie
Dès à présent, il est possible de limiter la propagation des cicadelles vectrices de la flavescence dorée en nettoyant les débris de feuilles présents sur les outils et le châssis des machines à chaque changement de parcelle dans et à proximité des secteurs infectés. Cela permet d’éviter le transport de cicadelles présentes dans les amas de feuilles sur d’autres coteaux.
Cette mesure est d’ailleurs rendue obligatoire par les arrêtés préfectoraux dans les zones délimitées.

Le cahier des charges de l’AOC Champagne, autre levier contre la flavescence dorée
Le traitement à l’eau chaude des plants est obligatoire depuis la modification du cahier des charges de 2022. Ce procédé garantit que les plants sont indemnes des phytoplasmes de la flavescence dorée et du bois noir à la plantation.
Il est également conseillé de s’approvisionner dans des pépinières locales pour garantir une bonne qualité des plants de la filière Vitipep’s.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections européennes : CAP immédiat sur la PAC !

L’Europe du vin s’écrira à Bruxelles. Si en France, le scrutin a été largement favorable à la liste Rassemblement national (31%), en Europe, les résultats montrent un Parlement un peu plus à droite qu’en 2019, mais sans que les équilibres soient chamboulés, explique la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d'Origine Contrôlée (Cnaoc).

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole