Haute Valeur Environnementale : label en chantier

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :

Onze ans après sa mise en place, la certification Haute Valeur Environnementale est en cours de rénovation. Ce travail de réforme doit permettre la mise à jour du référentiel HVE, tout en tenant compte des enjeux de la nouvelle PAC. Quelques rappels La certification Haute Valeur Environnementale est une démarche volontaire, accessible pour toutes les…

Cet article est réservé aux abonnés.
Denis Velut : « Un durcissement en adéquation avec les règles de la PAC » Denis Velut, corapporteur de la commission Qualité et développement durable du Comité Champagne, analyse l’évolution de la démarche Haute Valeur Environnementale en rappelant sa genèse. « La HVE est issue de deux démarches successives. À l’échelle nationale, le monde agricole s’est structuré autour de l’association Farre (Forum des agriculteurs responsables respectueux de l’environnement), qui a promu les certifications "Agriculture raisonnée". Mais ces dernières ont été abrogées par décret en octobre 2013. Cette disparition a "entériné le passage définitif de l’agriculture raisonnée à la certification environnementale", selon les termes employés par le Ministère de l’agriculture à l’époque. Dans le même temps, les Champenois, s’appuyant sur le référentiel "Viticulture raisonnée" – devenu par la suite "Viticulture Durable" –, se sont employés à élaborer une certification des bonnes pratiques champenoises : c’est la genèse de la Viticulture Durable en Champagne (VDC). Tandis qu’en 2011, le monde agricole publie sa charte HVE concernant l’ensemble des filières, la VDC adapte son référentiel pour le mettre en cohérence avec la certification nationale, largement promue par le monde viticole (qui représente 74 % des exploitations HVE en 2022), tout en lui adjoignant nos spécificités régionales. Un malaise subsiste pour les grandes cultures, pour lesquelles certains items ne sont pas adaptés, voire inaccessibles. Et avec la révision de la certification, certains points ont été durcis, et le score de certains items a été revu à la baisse, avec parfois de nouvelles règles d’obtention. La voie B, qui représentait 10 % des effectifs, a été délaissée lors de la révision du référentiel, adoptée par 14 voix contre 8. Tout cela reflète une mise en adéquation avec les règles de la PAC, qui en se durcissant ajoute des contraintes, au risque de s’éloigner des pratiques culturales si rien n’évolue dans le plan de contrôle. » Côté syndical, l'heure est à présent à la mobilisation : un moratoire est demandé par la profession viticole pour une adaptation de ces futures règles.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Champagne, Italie, Allemagne, Efow : « Construisons une Europe active » 

Les enjeux européens pour la viticulture étaient au cœur des débats de l’assemblée générale du SGV le 11 avril à Épernay, avec une table ronde animée par Pascal Bobillier-Monnot, le directeur adjoint aux Affaires politiques réunissant Riccardo Ricci Curbastro, à la tête de la Fédération européenne des vins d’origine (Efow), Maxime Toubart dans son rôle de vice-président d’Efow et Klaus Schneider qui préside le la Fédération des associations viticoles d’Allemagne (DWV).

Plus d’un siècle de syndicalisme champenois en héritage  

Franc succès pour l’assemblée générale du Syndicat Général des Vignerons, qui a rassemblé plus de 1 000 personnes le 11 avril au Millésium d’Épernay. Au programme : le point sur les actions menées en 2023 et les grands enjeux pour l’avenir de la filière, avec comme fil rouge les 120 ans du syndicalisme champenois.

Le Groupe des Jeunes Vignerons donne rendez-vous dans 30 ans

Dérégulation, innovation variétale, évolution du climat, modes de consommation... Le Groupe des Jeunes Vignerons a sondé ce que pourrait être le monde vitivinicole à l’horizon 2050 dans quatre scénarios inspirés des études de prospective de FranceAgriMer et de l’Institut Agro Montpellier, lors de leur assemblée générale le 29 mars à Vertus.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole