La MFR de Gionges affiche de bons résultats en formation continue

La cérémonie annuelle de remise de diplômes de l’examen de taille et d’agroéquipement viticole de la formation continue a eu lieu fin novembre à la Maison familiale rurale de Gionges. Les taux de réussite sont respectivement de 95 % et 100 %.

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Michel Haumont

La MFR de Gionges est un établissement d’enseignement privé proposant des formations en alternance par voie scolaire ou par apprentissage. Mais elle offre également la possibilité à des salariés, des exploitants ou des demandeurs d’emploi de suivre une formation continue. Certains souhaitent s’engager vers une reconversion professionnelle tandis que d’autres aspirent à renforcer leurs compétences.

Parmi les différentes formations : celle de « Métier de Vigneron » et « l’Agroéquipement viticole » (photo des lauréats ci-dessus). Ces deux enseignements sont sanctionnés par un examen organisé par la Corporation des Vignerons de Champagne et délivrant pour l’un, le certificat d’aptitude à la taille de la vigne champenoise et pour l’autre, le certificat d’agroéquipement viticole. Deux diplômes reconnus dans les conventions collectives du vignoble et des Maisons de Champagne.

Cette année, 20 personnes se sont inscrites en formation « Métier de Vigneron » et 15 autres à celle de tractoriste. « Ce que nous fêtons aujourd’hui, c’est votre mérite obtenu par votre travail et vos efforts. Vous franchissez une étape qui va vous permettre d’évoluer professionnellement sur vos métiers respectifs », a souligné Thierry Collin, responsable de la formation continue.

Ces formations se déroulent majoritairement sous forme d’un contrat de professionnalisation, à raison de 245 h sur 8 mois. Ceci afin d’être toujours en adéquation et en cohérence avec l’ensemble des travaux de la vigne. Le salarié-apprenant bénéficie d’une prise en charge de ses frais de formation par l’employeur et un organisme de financement — Ocapiat —. La MFR de Gionges travaille entre autres en partenariat avec des exploitations viticoles et le groupe MHCS (Moët Hennessy Champagne Services).

 

« J’ai enfin trouvé ma voie ! »

Pour la spécialisation « Métier de Vigneron », pas de prérequis exigé. Les personnes viennent de différents horizons professionnels. Elles souhaitent se réorienter et se former à l’ensemble des métiers manuels de la vigne. Mais le recrutement s’avère difficile, car un projet de reconversion implique des changements par rapport à l’emploi précédent ainsi qu’une baisse de la rémunération liée au contrat. D’autre part, le métier requiert de travailler à l’extérieur par tous les temps.

Après plusieurs expériences dans le commerce, Céline Nicoli a souhaité se reconvertir dans la viticulture. « J’ai toujours aimé travailler dehors et petit à petit, j’ai voulu en savoir plus sur ce métier. À 33 ans, j’ai enfin trouvé ma voie professionnelle. Je souhaite rester chez Moët & Chandon qui a contribué à l’obtention de mon diplôme », souligne-t-elle.

Pour l’AEV, une expérience viticole est par contre demandée. Le recrutement est plutôt en progression. « Cette formation est certainement celle qui a le plus gros taux d’insertion dans le milieu professionnel par rapport aux besoins grandissants de la profession », précise Thierry Collin. Le développement du travail du sol ces dernières années conjugué aux enjeux environnementaux de demain expliquent ce besoin croissant en main-d’œuvre.

Cette formation constitue une opportunité de monter en grade et en compétences avec de grandes chances d’être recruté.

Avec en poche un BTS Viti/Oeno obtenu au CFA d’Avize, Alexis Lelarge, premier de la promotion 2023 au niveau de la Champagne, a toujours aimé le milieu viticole. « Grâce à cette formation, j’ai appris beaucoup de choses sur l’enjambeur et ses outils. Je viens de signer un CDI avec une entreprise de prestation viticole et je vais bientôt passer le CACES pelleteuse », confie-t-il.

Les lauréats 2023 de la formation continue de la MFR de Gionges

 

Examen de taille : 95 % de réussite

Jason Boulhaut — Flavian Carré — Mathieu Conseil — Guillaume Dupont — Marynne Gabriel — Matthias Guyon — Charline Kreitwill — Antoine Leulier — Céline Nicoli — Arnaud Rolland — Emre Yesil – Khalid Adam Ibrahim — Grégory Givry – Florent Mouginot — Alket Myrta – Ahmadou Ousmanou — Alina Penzova

Les lauréats de l’examen de taille de la MFR de Gionges.

 

Examen d’agroéquipement viticole : 100 % de réussite

Sacha Bagnost — Thomas Gambart — Vincent Gromaire — Célia Louchard Landy — Laura Pruleau — Hugo Ronseaux-Dury – Gauthier Senet — Romain Boude — Baptiste Collignon — Marceau Durdon — Thomas Hachet — Alexis Lelarge — Léon Perchat — Amandine Prévoteau — Nicolas Santos

Les lauréats 2023 de la formation initiale de la MFR de Gionges

 

Capa Vigne et Vin : 100 % de réussite

Maxence Faucon-Lonnoy — Ruben Havez — Benoit Henry — Lukas Maraquin — Mathis Martinet — Donavan Muller-Grauet — Maxence Pouyet — Marceau Regnaut-Verbaeys — Julien Visse — Mattéo Walraet

 

Bac pro Conduite et Gestion de l’Entreprise vitivinicole : 87 % de réussite

César Chiquet — Eléanor Dartinet-Henry – Louis Gueidan — Zakary Lahaye — Alexis Marcoult — Adrien Martin — Andréa Petit – Victorien Pierre — Théo Schoner-Barbier — Élisa Scieur

 

BTS viti/œno : 70 % de réussite

Christophe Cellier — Ronan Charpentier — Hugo Duche — Antoine Vincent

 

Les diplômés de l’examen de taille :

Valentin Boudin — Léo Boy — Clément Godin — Dorian Gratiot — Maelyne Joseph — Tom Lemaire — Mathéo Ledoux — Mattéo Walraet — Benoit Henry — Donavan Muller — Maxence Faucon — Marceau Regnaut — Thomas Pailley — Zakary Lahaye — Romain Simart — Roby Hoogenboom — Marion Bobin — Roméo Périn — Matthias Aubel — Lorenzo Besson — Angéline Greffier — Dylan Férat.                        

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

À vos agendas

LE CONSEIL STRATÉGIQUE POUR L’UTILISATION DES PRODUITS PHYTOSANITAIRES EN VITICULTURE Les « Jeudis de la viti », c’est votre webinaire mensuel proposé par...

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole