La MFR de Gionges forme à la durabilité

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

La Maison familiale rurale (MFR) de Gionges organise une formation sur la viticulture durable en partenariat avec le Comité Champagne le 31 mars et le 7 avril.

Au programme : état de lieux des actions déjà entreprises par la Champagne, décryptage du référentiel proposé par le Comité Champagne, réalisation et analyse de son autodiagnostic, visite d’une exploitation certifiée, pistes de progrès et information sur la certification.
Les enjeux environnementaux et sociétaux semblent être un accélérateur pour participer aux formations proposées. Les échanges et le ressenti des groupes ayant déjà participé sont très encourageants, ils démontrent que l’heure est au progrès et que la sensibilisation à cette démarche de durabilité est positive.
La formation qui s’adresse à tous les viticulteurs est prise en charge en totalité par les fonds Vivea.
Information et inscription au 03 26 57 41 01.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Champagne, Italie, Allemagne, Efow : « Construisons une Europe active » 

Les enjeux européens pour la viticulture étaient au cœur des débats de l’assemblée générale du SGV le 11 avril à Épernay, avec une table ronde animée par Pascal Bobillier-Monnot, le directeur adjoint aux Affaires politiques réunissant Riccardo Ricci Curbastro, à la tête de la Fédération européenne des vins d’origine (Efow), Maxime Toubart dans son rôle de vice-président d’Efow et Klaus Schneider qui préside le la Fédération des associations viticoles d’Allemagne (DWV).

Plus d’un siècle de syndicalisme champenois en héritage  

Franc succès pour l’assemblée générale du Syndicat Général des Vignerons, qui a rassemblé plus de 1 000 personnes le 11 avril au Millésium d’Épernay. Au programme : le point sur les actions menées en 2023 et les grands enjeux pour l’avenir de la filière, avec comme fil rouge les 120 ans du syndicalisme champenois.

Le Groupe des Jeunes Vignerons donne rendez-vous dans 30 ans

Dérégulation, innovation variétale, évolution du climat, modes de consommation... Le Groupe des Jeunes Vignerons a sondé ce que pourrait être le monde vitivinicole à l’horizon 2050 dans quatre scénarios inspirés des études de prospective de FranceAgriMer et de l’Institut Agro Montpellier, lors de leur assemblée générale le 29 mars à Vertus.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole