La Neuville-aux-Larris, village vivant et accueillant

Très attachée à son patrimoine naturel, ses traditions viticoles et son cadre de vie, La Neuville-aux-Larris, si petite soit-elle, fait partie des communes dynamiques et engagées, notamment en matière d’accueil touristique. Rencontres.

Temps de lecture : 5 minutes

Auteur : Sarah Legrand

Très attachée à son patrimoine naturel, ses traditions viticoles et son cadre de vie, La Neuville-aux-Larris, si petite soit-elle, fait partie des communes dynamiques et engagées, notamment en matière d’accueil touristique. Rencontres.

Cet article est réservé aux abonnés.

Trois pompiers volontaires parmi les Neuvillats

Depuis 32 ans, Christophe Savoye est pompier volontaire et d’astreinte tous les jours. « J’ai toujours mon bip sur moi, y compris dans les vignes, souligne-t-il. Nous sommes trois à La Neuville, sept avec les communes alentour. Trouver de nouveaux volontaires devient de plus en plus compliqué. La caserne existe dans notre village depuis l’après-guerre. C’est un socle ! » Certaines interventions ont déjà valu au viticulteur d’annoncer de tristes nouvelles à des familles qu’il connaissait. « Ce n’est jamais simple, même si ça fait partie du job. Mais on a aussi pu aider beaucoup de gens. Il faut entre 20 et 25 minutes pour venir de Reims jusqu’ici. Avoir une équipe sur place permet de commencer un massage cardiaque et apporter les premiers soins sans attendre, c’est primordial. »

 

Bernard Hinault et Jean-Marie Leblanc en « guest stars »

La Neuville-aux-Larris fut le village d’arrivée du Master féminin européen de cyclisme au début des années 90. « On avait assez de place pour accueillir les athlètes et les véhicules de la compétition, se souvient Christophe Savoye. Bernard Hinault et Jean-Marie Leblanc étaient présents, ils ont même déjeuné avec nous. » Pour marquer le coup, la commune avait fabriqué un vélo en ferraille au format XXL, doté d’un magnum de champagne en guise de gourde. Testé et approuvé par
Hinault en personne !

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Bragelogne-Beauvoir, un vignoble prêt à monter en flèche

Les deux villages, fusionnés en 1973, voient l’avenir en vert — et en bleu avec la trame de la Sarce qui retrouve des couleurs — et espèrent séduire une clientèle œnotouristique en quête d’espaces préservés et accueillants. Avec ses forces vives, vigneronnes entre autres, Bragelogne-Beauvoir, commune située aux sources d’une vallée dynamique, peut croire en l’avenir.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole