La Région Grand Est soutient l’œnotourisme et la transition des pratiques agricoles

La Région Grand Est a publié deux appels à projets qui concernent les acteurs de la filière champagne : le développement de l’œnotourisme et la transition agroécologique des exploitations sont au menu.

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Guillaume Perrin

La région Grand Est accompagne financièrement le développement de l’œnotourisme en lançant un appel à projets « Caves touristiques » pour la création ou la rénovation d’espaces dédiés à l’accueil des visiteurs et l’aménagement de circuits de visite.

Cet appel à projets s’adresse aux vignerons implantés en région Grand Est qui assurent la commercialisation directe de vins et accueillent des visiteurs sur site. Leurs exploitations doivent disposer de moins de 50 salariés équivalent temps plein et d’un chiffre d’affaires annuel n’excédant pas 10 millions d’euros.

Sont concernés : les projets d’investissements visant à améliorer l’accueil des clientèles touristiques dans les domaines viticoles, dont l’accueil de groupes de plus de 20 personnes et le développement de prestations œnotouristiques.

Il pourra s’agir notamment de la création ou de l’amélioration de locaux d’accueil, de l’aménagement d’espaces scénographiés présentant notamment le domaine et ses vins, de la mise en place d’outils de médiation autour des vins/viticulture/vignobles, de l’acquisition d’équipements permettant l’organisation de prestations œnotouristiques, ou de dépenses en faveur de la digitalisation de l’entreprise.

 Sont éligibles

  • Les équipements d’accueil, de dégustation et d’animation ;
  • La création, l’aménagement et la mise en sécurité de circuits de visite ;
  • Les supports de médiation (scénographie, outils multimédias, contenus d’audioguides) ;
  • Les dépenses liées à la digitalisation de l’entreprise ;
  • La signalétique interne.

❌ Ne sont pas éligibles

  • L’acquisition de biens immeubles ;
  • La création ou la restauration de bâtiments ainsi que leurs mises aux normes ;
  • La création de parkings ;
  • Les magasins de vente ;
  • Le renouvellement de mobilier ou les travaux de rafraichissement sans plus-value œnotouristique.

Le dossier de candidature en ligne devra être déposé avant les dates de clôture des deux sessions annuelles fixées au 30 juin 2023 pour la 1re session et au 31 décembre 2023 pour la 2e session.

Renseignements : caves.touristiques@grandest.fr

 

Maec « Transition des pratiques » : à vos dossiers !

Par ailleurs, l’appel à projets pour la nouvelle mesure Maec « Transition des pratiques » vient d’être publié : les personnes intéressées doivent se faire connaître avant le 31 juillet.

Face aux enjeux liés au changement climatique, la Région Grand Est, à travers la nouvelle Mesure Agroenvironnementale et Climatique (Maec) « Transition des pratiques », « ambitionne d’accompagner la transition agroécologique des exploitations agricoles vers des systèmes plus résilients sur l’ensemble du territoire régional », indique le conseil régional sur le site internet de l’appel à projets Maec.

Quels types de projets sont éligibles ?

La mesure s’adresse aux porteurs de projet souhaitant engager leur exploitation dans un projet de transition agroécologique :

  • Soit par la réduction de l’Indicateur de Fréquence de Traitements (IFT) de leur exploitation ;
  • Soit par l’amélioration de l’autonomie protéique en élevage.

Lors de sa demande, le porteur de projet devra fournir un diagnostic initial de son exploitation et un plan d’action réalisés par une structure habilitée par la Région Grand Est.

Qui sont les bénéficiaires éligibles ?

Le siège du porteur de projet doit être situé dans le Grand Est. L’appel à projets concerne :

  • Soit un agriculteur personne physique c’est-à-dire une personne physique affiliée à la MSA en qualité de chef d’exploitation à titre principal ou à titre secondaire (sont exclus les cotisants de solidarité) ;
  • Soit un agriculteur personne morale : c’est-à-dire une structure, quelle que soit sa forme juridique, dont l’objet est agricole ;
  • Soit un établissement d’enseignement qui détient une exploitation agricole.

Le dispositif est financé par le Feader et la Région Grand Est. L’aide forfaitaire est de 18 000 € par exploitation agricole pour les cinq années d’engagement.

Attention : le respect de la conditionnalité s’applique à la Maec Transition des pratiques. Ainsi, même s’il ne demande pas d’aides surfaciques, tout demandeur d’une aide Maec Transition des pratiques qui dépose un dossier avant le 9 juin 2023 doit déposer impérativement et sous peine de sanctions, un dossier TéléPac également avant le 9 juin 2023. Si le dépôt du dossier Maec transition des pratiques est effectué après le 9 juin 2023, la télédéclaration devra être réalisée impérativement lors de la campagne Pac 2024. Pour toute question relative à cette déclaration Pac via l’outil TéléPac, le demandeur doit contacter la DDT de son département.

Contact : feader.developpementdurable@grandest.fr

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Une table ronde haute en couleur pour le centenaire de la Cnaoc

La Cnaoc a élu domicile à Beaune pour son Congrès du centenaire, du 24 au 26 avril. Un menu copieux était prévu pour l’occasion : une assemblée générale pour entériner son projet politique et son plan stratégique, un grand oral avec la Commission européenne pour un bilan de la dernière mandature, et un débat entre les six principales listes candidates au Parlement européen.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole