La sécurité c’est l’affaire de tous

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

Face à la recrudescence des vols, l’Etat et les services de gendarmerie, en partenariat avec les chambres d’agriculture, ont renforcé en 2014 le plan d’action et de lutte contre les cambriolages dans les exploitations agricoles et viticoles. Des dispositifs d’alertes par SMS ont ainsi été mis en place dans l’Aube et dans la Marne.

Dans l’Aube

La chambre d’agriculture est partenaire de cette opération menée avec le groupement de gendarmerie et la Préfecture. Les rencontres qui se sont tenues courant 2014 ont permis d’organiser des réunions d’information, de prévention et de sécurisation des exploitations agricoles menacées de vols, ainsi que des visites d’exploitation. Début 2015, le dispositif de vigilance citoyenne : « Agri-viti vigilants » repose sur l’information directe des services de gendarmerie via téléphone, SMS, mail… Il permettra des interventions plus ciblées et opérationnelles des forces de gendarmerie sur des zones identifiées à risque. La participation à ce dispositif sera ouverte à tous les agriculteurs, viticulteurs, éleveurs, maraîchers qui s’inscriront gratuitement sur le site internet de la chambre d’agriculture, www.aube.chambagri.fr

Dans la Marne

Le dispositif « Alerte Agriculteurs » existe depuis août 2014. Plus de 400 agriculteurs et viticulteurs ont adhéré au dispositif et 43 messages d’alerte ont déjà été diffusés par la gendarmerie. Parmi ceux-ci, 18 concernaient spécifiquement des faits liés à la viticulture.

Pour être pleinement efficace, ce dispositif doit encore développer son nombre d’inscrits pour couvrir tout le territoire.

Il est possible de s’inscrire – gratuitement – directement sur le site internet de la chambre d’agriculture de la Marne : www.marne.chambagri.fr

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections européennes : CAP immédiat sur la PAC !

L’Europe du vin s’écrira à Bruxelles. Si en France, le scrutin a été largement favorable à la liste Rassemblement national (31%), en Europe, les résultats montrent un Parlement un peu plus à droite qu’en 2019, mais sans que les équilibres soient chamboulés, explique la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d'Origine Contrôlée (Cnaoc).

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole