Le choix du collectif

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

Dans l’Aisne, dans l’Aube et dans la Marne, le SGV a fait le choix du collectif, en s’associant à la FDSEA (USAA pour l’Aisne) et aux JA de chaque département et en intégrant des vignerons au sein des listes. Ainsi la représentation de la viticulture au niveau départemental, régional mais aussi national est assurée. Ces…

Cet article est réservé aux abonnés.

Focus sur les projets

Dans la Marne, le projet est décliné en trois axes principaux :
  • Vivre de notre métier aujourd’hui et demain,
  • Promouvoir notre métier et le rendre attractif,
  • Etre des acteurs reconnus du développement de nos territoires.
Dans l’Aube, le projet a été construit en 4 axes principaux :
  • Accompagner les hommes et les femmes,
  • Développer la valeur et la richesse des entreprises et des filières,
  • Promouvoir les métiers de l’agriculture et notre territoire rural,
  • Une chambre d’agriculture qui doit accompagner notre projet.
Dans l’Aisne, c’est en 5 axes que le projet a été travaillé :
  • Une agriculture attractive,
  • Vivre dignement de notre métier,
  • Une agriculture au cœur du projet européen,
  • Une agriculture reconnue,
  • Une agriculture en mode projet.
Les projets par départements sont disponibles sur l’extranet du SGV dans leur intégralité.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Sempastous : une loi pour mieux sécuriser le foncier viticole

Lutter contre les concentrations et favoriser l’installation des jeunes viticulteurs : tels sont les enjeux de la loi Sempastous, applicable sur les opérations sociétaires depuis le 1er avril 2023. Une avancée importante pour le Syndicat Général des Vignerons, fortement mobilisé pour la maîtrise du foncier viticole.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole