Le conseil prud’homal d’Epernay quitte le palais de justice

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

Après le tribunal d’instance, le tribunal de commerce désormais rattaché à Reims, c’est au tour du conseil de prud’hommes d’Epernay de plier bagage pour déménager dans les locaux de Mairie 2, dans le quartier Bernon, sur les hauteurs de la cité sparnacienne.  L’installation devrait être effective l’été prochain au terme des travaux d’aménagement prévus par la municipalité.
Lors de l’audience solennelle de rentrée, la dernière dans les bâtiments du palais de justice, qui devrait être voué à l’accueil touristique, le nouveau président général du conseil, Arnold Chapuy (collège employeur) a évoqué d’une manière discrète cette décision acceptée à contre cœur. Lors de l’audience un bilan de l’annéée écoulée révèle que les activités de la juridiction sont en baisse, en particulier en section industrie (- 38, 24%), même si les autres sections augmentent. Au total le rôle a enregistré 94 affaires nouvelles en 2016, contre 118 en 2015, représentant une baisse de 20, 34 %. Une diminution qui inquiète le président général qui craint, avec la réforme de la procédure prud’homales dite “Macron”, “un alourdissement dans le formalisme de la saisine, à travers la requête estampillée CERFA”.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Champagne, Italie, Allemagne, Efow : « Construisons une Europe active » 

Les enjeux européens pour la viticulture étaient au cœur des débats de l’assemblée générale du SGV le 11 avril à Épernay, avec une table ronde animée par Pascal Bobillier-Monnot, le directeur adjoint aux Affaires politiques réunissant Riccardo Ricci Curbastro, à la tête de la Fédération européenne des vins d’origine (Efow), Maxime Toubart dans son rôle de vice-président d’Efow et Klaus Schneider qui préside le la Fédération des associations viticoles d’Allemagne (DWV).

Plus d’un siècle de syndicalisme champenois en héritage  

Franc succès pour l’assemblée générale du Syndicat Général des Vignerons, qui a rassemblé plus de 1 000 personnes le 11 avril au Millésium d’Épernay. Au programme : le point sur les actions menées en 2023 et les grands enjeux pour l’avenir de la filière, avec comme fil rouge les 120 ans du syndicalisme champenois.

Le Groupe des Jeunes Vignerons donne rendez-vous dans 30 ans

Dérégulation, innovation variétale, évolution du climat, modes de consommation... Le Groupe des Jeunes Vignerons a sondé ce que pourrait être le monde vitivinicole à l’horizon 2050 dans quatre scénarios inspirés des études de prospective de FranceAgriMer et de l’Institut Agro Montpellier, lors de leur assemblée générale le 29 mars à Vertus.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole