Le Service de Remplacement signe une convention avec les pompiers 

La Chambre d’agriculture de la Marne et la Banque Populaire Alsace-Champagne-Ardenne vont soutenir financièrement le remplacement des exploitants pompiers volontaires lors de leur formation. 

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur : La Rédaction

La Chambre d’agriculture de la Marne et la Banque Populaire Alsace-Champagne-Ardenne (BPALC) ont signé le 14 octobre, dans le cadre du Viti Vini, une convention de partenariat avec le Service départemental d’incendie et de secours (SDIS 51) et le Service de Remplacement de la Marne pour aider les agriculteurs et viticulteurs pompiers volontaires à se former.
Concrètement, les coûts de remplacement lors de leur formation seront pris en charge en totalité grâce au soutien financier de la BPALC et de la Chambre d’agriculture.

Les pompiers volontaires constituent en effet un élément clé du maillage du territoire, permettant d’assurer des secours en tout point de celui-ci et à tout moment. Le SDIS 51 compte 510 pompiers professionnels et 1 500 pompiers volontaires. La pérennisation du volontariat constitue un enjeu majeur, notamment dans les territoires ruraux. 

Une référence pour la région

Pour les exploitants agricoles, une des pistes est de faciliter leur disponibilité pour partir en formation. « Cette convention de partenariat à quatre parties est une première dans le Grand Est, souligne Corentin Lochon, président du Service de Remplacement de la Marne. Elle va servir de référence aux autres départements de la région, mais également au niveau national pour les départements qui souhaiteront travailler avec la Banque Populaire. »
« J’ai été pompier et je sais que se former est vraiment primordial. Ce partenariat est vraiment un plus pour aider les exploitants », poursuit Hervé Sanchez, président de la Chambre d’agriculture de la Marne.

Recruter et monter en grade

« Cette convention de partenariat à quatre fait sens avec les valeurs de solidarité de la Banque Populaire, précise Patrick Conraud, directeur des Centres d’affaires Agriculture-Viticulture de la BPALC. Nous nous tenons prêts à répondre aux sollicitations des autres départements de la Région. Nous allons également relayer cette convention au niveau national. C’est une fierté qu’une initiative locale devienne une référence nationale ! » 

Pour Patrick Desautels, président du SDIS 51, « le soutien financier apporté par la BPALC et la Chambre d’agriculture va nous aider, non seulement à recruter des exploitants en tant que pompier volontaire, mais également à faire monter en grade ceux qui y sont déjà pour pouvoir commander une équipe. Sans pompier d’un certain grade, l’équipe ne peut en effet pas partir en intervention ». 

Contact du Service de Remplacement de la Marne : 03 26 04 74 19

 

Cette convention de partenariat à quatre (BPALC, CA51, SR51 et SDIS 51) va servir de référence au niveau régional, voire national.

 

Aucune démarche à faire 

Concrètement, le SDIS 51 communiquera au Service de Remplacement la liste des exploitants bénéficiaires de formation et donc de jours de remplacement.
Le Service de Remplacement les contactera pour voir s’ils souhaitent se faire remplacer le jour de la formation ou dans les deux mois suivants celle-ci et gèrera toutes les démarches administratives (recherche du salarié, embauche, déclaration, contrat fiche de paie…).

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections européennes : CAP immédiat sur la PAC !

L’Europe du vin s’écrira à Bruxelles. Si en France, le scrutin a été largement favorable à la liste Rassemblement national (31%), en Europe, les résultats montrent un Parlement un peu plus à droite qu’en 2019, mais sans que les équilibres soient chamboulés, explique la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d'Origine Contrôlée (Cnaoc).

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole