Le site du SGV et l’extranet adhérents font peau neuve

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :
Fin janvier, le site internet du Syndicat général des vignerons, dit institutionnel et destiné au grand public, ainsi que l’extranet réservé aux adhérents, ont été mis à jour.

Après plusieurs années de service, il a avait été décidé une refonte, en particulier sur le plan graphique, afin de mieux répondre aux usages actuels. Le site institutionnel comme l’extranet ont été redéfinis en pensant d’abord à une meilleure adaptation sur les différents supports de connexion à internet. En effet, aujourd’hui, près de 60 % de la navigation sur internet est pratiquée depuis un smartphone. Conçus “web responsive”, les nouveaux outils du SGV s’adaptent visuellement pour être confortables aussi bien depuis un écran d’ordinateur, une tablette ou un smartphone.
Par ailleurs, le choix d’une interface graphique simple, épurée, permet de garantir une meilleure ergonomie et donc la facilité d’utilisation.
Côté architecture technique, le nouveau site et surtout l’extranet bénéficient d’un système de gestion des contenus qui permet de rendre la recherche très performante. En indiquant un ou quelques mots clés dans le champ de recherche, les internautes trouveront rapidement la page ou le document souhaité.
Bien sûr, comme devant tout changement, un peu de temps sera nécessaire pour acquérir de nouvelles habitudes. La navigation, en particulier sur l’extranet, a été pensée pour que les adhérents retrouvent pratiquement la même arborescence que sur le site précédent.
Dernier changement, à noter, l’adresse de l’extranet change : il faudra désormais taper extranet.sgv-champagne.fr dans le champ adresse de votre navigateur. Pas d’inquiétude, un lien vers l’extranet, baptisé “espace adhérents”, a été prévu sur le site institutionnel, qui se trouve lui toujours à l’adresse www.sgv-champagne.fr.
www.sgv-champagne.fr
extranet.sgv-champagne.fr

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

En Champagne, le bio entend rester dans la course 

Bien que la progression de la viticulture bio marque un peu le pas en 2023, les acteurs de cette filière ont des raisons d’espérer dans un monde meilleur. D’abord parce que la professionnalisation de l’ACB se poursuit, ensuite parce que les multiples actions menées portent leurs fruits. Enfin, parce que l’esprit partenarial dans lequel ils s’inscrivent doit leur permettre de « peser » davantage dans les débats.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole