Les 5 grandes missions des Bureaux du Champagne 

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :
Au nombre de 9, les Bureaux du Champagne couvrent 12 pays : Allemagne et Autriche, les 3 pays du Benelux, Italie, Royaume-Uni, Australie, Chine, Japon, Suisse et USA. Voici leurs 5 grandes missions.

Protéger l’appellation Champagne

Cette mission est au cœur de l’action des Bureaux dans les pays où l’appellation doit encore être reconnue. Dans les autres pays, les Bureaux sont les vigies du bon usage de l’AOC dont ils signalent le moindre détournement ou abus d’usage au service juridique du Comité Champagne.

Comprendre les marchés locaux

A travers leurs relations avec les importateurs et des études qualitatives réalisées chaque année, les bureaux aident la filière à acquérir une connaissance fine des spécificités locales pour aider au développement de l’export et à la construction de la stratégie internationale du Comité Champagne.

> En 2020, les bureaux aident les Champenois à mieux comprendre avec quel état d’esprit les prescripteurs et consommateurs de chaque pays traversent la crise du Covid-19, pour mieux adapter les communications et actions commerciales à destination de chaque marché.

Eduquer les professionnels (cavistes, sommeliers, éducateurs…)

Mission centrale de l’action des Bureaux du Champagne dans le monde, l’objectif est d’aider les professionnels et futurs professionnels à mieux connaitre, conseiller, vendre, servir le champagne. Pour mener à bien cette mission, ils s’appuient traditionnellement sur des master class et depuis fin 2019 sur le nouvel outil développé par le Comité Champagne : le MOOC, outil d’éducation online au Champagne (voir l’article publié dans notre numéro 866 de mai 2020).

>En 2020, les bureaux ont profité du confinement pour réinventer leurs façons de fonctionner en promouvant le MOOC à grande échelle de manière digitale et en proposant leurs premières e-masterclass.

Renforcer les valeurs de l’appellation

Via des actions principalement de relations presse, les bureaux aident à renforcer l’image de l’appellation sur les dimensions de modernité, simplicité, et proximité tout en consolidant la dimension de singularité, de prestige et d’authenticité. La promotion de l‘œnotourisme est un outil essentiel dans ce cadre.

> En 2020, les bureaux vont promouvoir le Champagne Day dans leurs pays respectifs, dans le but de créer un évènement fort en octobre de chaque année, à une échelle mondiale.

Développer la notoriété et la désirabilité du champagne auprès des 25/35 ans

Les bureaux ciblent cette génération millennials par une communication adaptée à cette cible (moins technique, plus expérientielle) par l’intermédiaire de médias généralistes, art de vivre et spécialisés, ainsi que de nouveaux influenceurs (réseaux sociaux).

D’importantes retombées médias

Les retombées générées en 2019 par les actions conduites à l’international par les Bureaux du Champagne ont été importantes, notamment en ce qui concerne les publications dans les médias.

1215 retombées médias ont été enregistrées dont 70,5 % web, 29 % print et 0,5 % radio/TV. La valeur de ces retombées a été estimée à 23,3 millions d’euros.

Les axes de communication ayant été privilégiés étaient les nouveaux moments de consommation, l’engagement environnemental de la Champagne et le tourisme en Champagne.

Thibaut Le Mailloux

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Agricultrice, viticultrice : les clés d’une installation réussie

L’installation sur une exploitation agricole ou viticole ne s’improvise pas. De nombreux facteurs personnels et professionnels sont à prendre en compte : le portage du foncier, la gestion de l’exploitation dans toutes ses dimensions (économique, technique, humaine…) ou encore le temps à se consacrer à soi-même et à son entourage.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole