Le passage incontournable par les douanes

Temps de lecture : 5 minutes

Auteur :

Avec une présence à la fois à la sortie de la marchandise du pays et à l’entrée du marché cible, les douanes constituent un passage obligé qui, très souvent, demeure source d’inquiétudes pour ses utilisateurs. Comment s’y préparer et comment éviter les désagréments ? Des interlocuteurs du Pôle d’action économique de la Région nous informent sur…

Cet article est réservé aux abonnés.

Export champagne : les étapes à ne pas manquer

1 - Je veux commencer mon activité d’export : - Ai-je un numéro d’accises valable pour l’Union européenne et les pays tiers et une habilitation à la téléprocédure EMCS-Gamm@( numéro d’accises avec une lettre E et non une lettre N ) ? Si non,  contactez la douane : - service douanier de viticulture d’Epernay (109-111, avenue Jean Jaurès - 51200 Epernay – 09-70-27-81-01) viti-epernay@douane.finances.gouv.fr (pour les départements 51, 52, 02) - ou antenne de viticulture de Bar-sur-Seine pour l’Aube (27, rue du 14 juillet 10110 Bar-sur-Seine) - viti-bar-sur-seine@douane.finances.gouv.fr 2 - Je commence à l’export, je dispose des agréments nécessaires visés ci-dessus, mais j’anticipe en me renseignant et je n’oublie pas : Dans l’Union européenne : - d’établir une facture hors taxe si je vends à un professionnel - d’établir mon document d’accompagnement (D.A.E) dans EMCS-Gamm@ et de vérifier son apurement - de faire ma déclaration d’échange de biens sur Prodou@ne (au plus tard le 10eme   jour du mois suivant) Vers les pays tiers - Ai-je un numéro EORI (Economic Operator Registration and Identification) ? Si ce n’est pas le cas, le service compétent est le pôle action économique de Reims (département 51-10-52) pae-reims@douane.finances.gouv.fr (09-70-27-80-00) et le pôle action économique d’Amiens pour le département de l’Aisne : pae-amiens@douane.finances.gouv.fr (09-70-27-11-00) Avant toute exportation, je consulte les fiches "export" par pays disponibles sur l’extranet du Comité champagne afin de connaître les formalités dans le pays de destination. Je fais le point avec mon client si besoin (notamment en matière d’incoterms = conditions générales de vente, cf. CCI de Reims), je vérifie tous les agréments ou papiers exigés pour le pays concerné. Ensuite, selon le pays, je prépare a minima les documents qui seront exigés  et notamment : - facture hors taxe - certificat d’origine champagne obtenu auprès du Comité Champagne - EUR 1 ou attestation d’origine sur facture - le document d’accompagnement établi dans EMCS-Gamm@ .Je vérifie qu’il est bien apuré après exportation sinon je contacte le transitaire en douane pour obtenir les justificatifs de sortie afin de les communiquer à la douane.    

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Champagne de Vignerons s’affiche en grand à Wine Paris

Carton plein pour l’édition 2023 de Wine Paris & Vinexpo Paris, qui s’impose désormais comme l’événement incontournable de la filière internationale vins et spiritueux. Du 13 au 15 février, les 52 Champenois regroupés dans l’îlot collectif Champagne de Vignerons ont multiplié les rendez-vous d’affaires pour diversifier leurs marchés d’export, toujours plus friands de cuvées de terroir.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole