Maintenir la productivité face aux dépérissements du vignoble

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :

Pour lutter contre les dépérissements, les vignerons sont souvent démunis car les causes sont multiples et les conséquences parfois lourdes. Consciente des enjeux, la filière met en œuvre un plan ambitieux pour trouver des solutions. En 2014, les dépérissements étaient responsables d’une perte de rendement annuelle estimée à 4,6 hL/ha soit près d’1 milliard d’euros…

Cet article est réservé aux abonnés.

Vaccivine : lutter contre le court-noué

Le projet Vaccivine figure parmi les lauréats de l’appel à projets « recherche, innovation, développement » lancé en novembre 2016. Il a pour objet la prémunition des plants de vigne contre le court-noué grâce à des souches hypo-virulentes. Ce projet est porté par l’INRA de Colmar avec l’appui financier du Comité Champagne et des Chambres d’agriculture du vignoble champenois.  

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Des cybergendarmes pour sécuriser les exploitations

Phishing, malware, rançongiciel, arnaque au téléphone ou par SMS… Toute personne ou entreprise connectée est une victime potentielle de la cybercriminalité. Dans les départements de l’AOC Champagne, des gendarmes spécialisés dans cette criminalité multiforme proposent des diagnostics de sécurité numérique aux exploitations viticoles.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole