Masqués, certes, mais nous nous reverrons !

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

L’année 2021 n’est pas pour le SGV une année élective. Ainsi, il n’y aura pas de régionales (président et directeur en réunion dans les 10 secteurs de l’AOC) mais des sectorielles. La sectorielle se veut une rencontre entre les administrateurs et les présidents des sections locales du secteur dans lequel ils ont été élus. L’objectif…

Cet article est réservé aux abonnés.

Régionale élective dans la Vallée de la Marne

Mardi 2 février au matin, une régionale élective aura lieu dans le secteur de la Vallée de la Marne. Suite à la démission en cours de mandat et pour raison personnelle de Claudy Dubois-Michaux, il faudra procéder à l’élection d’un administrateur pour une durée d’un an. Une vigneronne ou un vigneron, de moins de 65 ans au moment du vote, adhérent(e) au SGV - à jour de ses cotisations - et jouissant de ses droits civiques peut se porter candidat(e). Les candidatures doivent arriver au SGV au plus tard 10 jours avant l’élection, soit avant le 19 janvier 2021.

Rencontres professionnelles et mesures sanitaires 

Après sollicitation, les sous-préfectures ont confirmé la possibilité de se réunir dans le cadre des activités professionnelles du SGV. Les réunions de sections, sectorielles, techniques ou régionales devront avoir lieu dans des salles où il est possible de mettre en place une distanciation des sièges de 1 m entre chaque personne avec un espace minimal de 4 m² par personne. Bien entendu, le port du masque sera obligatoire durant toute la réunion et les réunions ne pourront pas malheureusement se terminer (ni commencer d’ailleurs) avec une flûte (blida, coupe, gobelet…) de l’amitié. Si les dispositions sanitaires viennent à changer, le SGV ne manquera pas de vous en informer.  
<h2 style="text-align: center"><strong>Réunions techniques : mode de conduite et enherbement</strong></h2> <strong>Il y a 15 ans, l’expérimentation « mode de conduite et enherbement » était lancée. C’est l’heure des conclusions et des échanges.</strong> Il y a quinze ans à la demande des professionnels, le Comité Champagne se lançait dans une expérimentation visant à essayer de nouveaux modes de conduite pour la vigne champenoise en décalage avec les exigences de l’actuel cahier des charges de l’appellation. L’objectif à l’époque était d’accompagner l’indispensable transition agroécologique du vignoble et de contribuer à son adaptation au changement climatique, tout en préservant la qualité et la typicité des vins de Champagne ainsi que la durabilité économique des exploitations. Ainsi, des exploitants et des maisons ont pris part à l’expérimentation en conduisant leurs parcelles selon différentes modalités de modes de conduite définies par l’expérimentation en conditions réelles (17 au total). L’expérimentation a permis un suivi agronomique, œnologique, environnemental, technico-économique, ergonomique et paysager. Le Comité Champagne a rendu ses conclusions à l’ODG à la fin du mois de novembre 2020. Afin de présenter les résultats de cette expérimentation, 11 réunions sur les territoires seront organisées de février à mars 2021. Les réunions seront construites en deux temps : un temps en salle pour la restitution de l’étude technique et un temps dans une parcelle ayant fait l’objet d’un suivi dans le cadre de l’expérimentation. Chaque adhérent recevra une invitation pour la réunion qui aura lieu dans le secteur de son lieu de déclaration de récolte. Une inscription sera obligatoire.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections législatives : ce que la Cnaoc retient du scrutin

« Après une campagne législative éclair et tumultueuse, quelles sont les perspectives pour la filière viticole et que peut-on attendre de cette nouvelle Assemblée nationale alors que l’agriculture a été la grande absente des débats lors de ces élections ? », s’interroge la Confédération nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie de vin à Appellations d’origine contrôlées (Cnaoc).

Vrigny ouvre le ban des Assemblées régionales d’été

Moment fort d’échanges entre les administrateurs du SGV et les adhérents des différents secteurs de l’Appellation, les Assemblées régionales d’été du SGV ont débuté le 1er juillet avec un programme riche : situation financière des exploitations, décision vendange, flavescence dorée ou encore les 10 ans de l‘inscription à l’Unesco.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole