Pas d’aides FranceAgriMer pour le bâtiment du champagne La Borderie

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

Dans le dernier numéro de La Champagne Viticole (827, octobre 2016), en page 64, une photo légendée “réalisation d’un bâtiment pour la famille Normand-Piconnet à Bar-sur-Seine par le cabinet Sat Manager” illustre un article intitulé “Nouvel appel à projets pour les aides aux investissement FranceAgrimer”. Le choix de cette photo a été fait par erreur, puisque ce visuel était destiné à illustrer le sujet “Bâti et process” du dossier consacré aux industries connexes.
Placée dans la page consacrée aux aides FranceAgriMer, la photographie laisse entendre que les travaux de construction du bâtiment en question, appartenant au champagne La Borderie, ont bénéficié d’aides FranceAgriMer, ce qui n’est absolument pas le cas.
Jean-Louis Normand nous a par ailleurs précisé que pour ce bâtiment, exploité par ses enfants Marie et Simon, il leur avait été conseillé de monter un dossier de demande d’aide dans le cadre de l’installation des jeunes agriculteurs, et que, a priori, cela n’excluait pas de mettre en place un autre dossier auprès de FranceAgriMer. Ce qui n’a pas été possible, puisqu’on ne peut bénéficier de deux subventions pour un même projet. Or, les aides possibles via FranceAgriMer auraient été plus importantes. Jean-Louis Normand tenait à attirer l’attention sur cet exemple pour éviter à d’autres de faire la même erreur. Effectivement, selon les projets et les investissements nécessaires, il convient d’être bien accompagné pour déterminer quel type d’aide solliciter.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Le Groupe des Jeunes Vignerons donne rendez-vous dans 30 ans

Dérégulation, innovation variétale, évolution du climat, modes de consommation... Le Groupe des Jeunes Vignerons a sondé ce que pourrait être le monde vitivinicole à l’horizon 2050 dans quatre scénarios inspirés des études de prospective de FranceAgriMer et de l’Institut Agro Montpellier, lors de leur assemblée générale le 29 mars à Vertus.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole