Pas de timbre-poste pour les vins du sud-est

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

Avoir un timbre à l’effigie des vins du Sud-Est, tel était le projet de la Fédération des vins IGP du sud-est, InterVins Sud-Est, afin de pouvoir envoyer ses cartes de voeux. Mais l’organisation professionnelle vient d’essuyer une fin de non-recevoir de la part de la Poste, deux fois de suite. La première demande concernait la fabrication d’un timbre personnalisé, représentant le logo de la fédération, accompagné d’un dessin de bouteille de vin. Refusée. La loi Evin est passée par là.
Peu de temps après, en décembre 2014, une seconde demande a été envoyée, cette fois sans bouteille dessinée sur le timbre, seul le logo étant représenté… Nouveau refus de La Poste. « Encore une fois, le flou juridique qui existe autour de la loi Evin conduit à une censure excessive », estime l’association Vin & Société. Le même mois, c’est un timbre proposé par l’association elle-même qui avait été censuré, pour la même raison.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Agricultrice, viticultrice : les clés d’une installation réussie

L’installation sur une exploitation agricole ou viticole ne s’improvise pas. De nombreux facteurs personnels et professionnels sont à prendre en compte : le portage du foncier, la gestion de l’exploitation dans toutes ses dimensions (économique, technique, humaine…) ou encore le temps à se consacrer à soi-même et à son entourage.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole