« Pour la liberté de choisir son avenir professionnel »

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

Le gouvernement français a voté en septembre dernier une loi sur la formation professionnelle, intitulée « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel ». Cette loi entraîne des modifications importantes pour les salariés mais aussi pour les exploitants. En effet, en matière de formation professionnelle, les entreprises ont plusieurs obligations à l’égard des salariés notamment la participation au financement de la formation (transformation des OPCA en OPCO au 1er avril 2019), l’adaptation du salarié à l’évolution de son emploi, par le biais notamment d’un entretien professionnel tous les deux ans avec information sur l’utilisation et le fonctionnement du CPF – Compte Personnel de Formation, du CEP – Conseil en Evolution Professionnelle… Autant de changements qui transforment la manière d’appréhender la formation des salariés.
Afin de préparer au mieux les chefs d’exploitation, le SGV a organisé avec le FAFSEA, qui est devenu OCAPIAT suite à la réforme, trois réunions d’information. A chacune de ces réunions, une trentaine de participants ont pu appréhender le contexte général de cette loi qui modifie de façon importante la manière de former ses salariés. Puis, un temps de questions-réponses a permis au conseiller formation de l’OPCO de préciser les choses et de les appliquer à des cas particuliers.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections européennes : CAP immédiat sur la PAC !

L’Europe du vin s’écrira à Bruxelles. Si en France, le scrutin a été largement favorable à la liste Rassemblement national (31%), en Europe, les résultats montrent un Parlement un peu plus à droite qu’en 2019, mais sans que les équilibres soient chamboulés, explique la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d'Origine Contrôlée (Cnaoc).

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole