SGV et CIVC mobilisés pour interdire la pratique

Temps de lecture : < 1 minute

Auteur :

Lors de ces dernières semaines, plusieurs enseignes de la grande distribution n’ont pas hésité à commercialiser un champagne à 5€. Objectif : promouvoir leur enseigne ou d’autres produits à travers la mise en avant d’un produit à forte notoriété. Ces pratiques sont destructrices de valeur et nuisent à l’image du champagne. Elles dégradent tout d’abord l’image…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections européennes : CAP immédiat sur la PAC !

L’Europe du vin s’écrira à Bruxelles. Si en France, le scrutin a été largement favorable à la liste Rassemblement national (31%), en Europe, les résultats montrent un Parlement un peu plus à droite qu’en 2019, mais sans que les équilibres soient chamboulés, explique la Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à Appellations d'Origine Contrôlée (Cnaoc).

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole