Soutenir la commercialisation pour un SGV plus fort

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :

Renforcer la part de marché des champagnes de vignerons, c’est renforcer le poids du SGV dans les négociations interprofessionnelles. C’est également s’assurer du partage de la valeur sur le prix du kilo de raisin, alors que le taux de la récolte vendue en direct au négoce atteint un record inégalé. La commercialisation est un enjeu…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Déposer sa marque… Pour quoi faire ?

« La marque constitue un passeport de commercialisation et un actif de valeur », affirme le cabinet de conseil juridique MIIP. Le SGV tenait une formation sur ce sujet, fin janvier à Épernay, pour en convaincre les vignerons.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole