Terroirs et Vignerons de Champagne : « Être plus proche et mieux mailler le territoire » 

Il y a un an, le Centre Vinicole-Champagne Nicolas Feuillatte et la Coopérative Régionale des Vins de Champagne fusionnaient pour donner naissance au Groupe Terroirs et Vignerons de Champagne. Une entité inédite, associant deux poids lourds de la coopération et une maison de négoce. Véronique Blin, présidente de ce nouvel acteur majeur de la filière, et Christophe Juarez, directeur général, livrent le premier point d’étape sur une année de transition. 

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur : La Rédaction

Que s’est-il passé en 2022, première année de fonctionnement de TEVC ?   Véronique Blin : Nous sommes passés de la théorie à la pratique en posant les premiers jalons de la stratégie du Groupe, à savoir le respect des identités de chaque marque, le travail spécifique des vins et la convergence des méthodes de travail. Le principal…

Cet article est réservé aux abonnés.

Fiche d’identité

  • Naissance de Terroirs et Vignerons de Champagne au 31 décembre 2021 ; 
  • 6 000 vignerons réunis sous statut d’Union de coopératives ; 
  • 2 800 hectares récoltés lors de la vendange 2022, soit 8 % du territoire de l’Appellation ; 
  • Quatre activités commerciales : Champagne Nicolas Feuillatte, Champagne Castelnau, Champagne Abelé 1757 sous statut de négoce et une division « Développement et Partenariats » ; 
  • 14 millions de bouteilles commercialisées en direct ; 
  • Effectifs : 345 ETP ; 
  • Trois sites de production spécialisés sur leur cœur de métier ; 
  • Objectifs 2025 : 300 M€ de chiffre d’affaires en valeur, 3 000 hectares et une part de marché de 5 % en volumes. 

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Les coopératives champenoises misent sur la RSE

Depuis un an, La Coopération Agricole Grand Est (LCA GE) travaille avec des coopératives sur les étapes de leur démarche RSE afin de proposer un accompagnement complet à destination notamment de la filière viticole champenoise.

Audrey Léger, le mutualisme en héritage

Audrey Léger a intégré le Conseil d’administration de la Section Champagne de la Coopération Agricole Grand Est en mars, en tant que titulaire, avec l’ambition de participer activement au rayonnement de la coopération viticole champenoise.

Aux Riceys, la guerre des coops n’a pas eu lieu 

D’un côté les « Gauchos », de l’autre les « Cathos » ! Aujourd’hui centenaires, la Cave Coopérative des Riceys et la Coopérative de Balnot-sur-Laignes ont longtemps coexisté avec la Coopérative Viticole des Riceys, apparue en 1953 sur fond d’obédiences politiques et convictions religieuses divergentes de la première.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole