Un succès qui s’emballe

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur :

Les bénéficiaires de l’Esat de Sézanne ont passé plusieurs jours chez Feuillatte pour estampiller les bouteilles de champagne De La Roye. Une partie est destinée au navire Le Marne qui devient l’ambassadeur de la marque dans les mers internationales. Les choses ne traînent pas dans le processus de commercialisation du champagne De La Roye, la…

Cet article est réservé aux abonnés.

Les marins en visite

Une partie de l’équipage du bateau Le Marne, commandé par la capitaine Pierre Ginefri, a découvert l’Esat, rencontré ses bénéficiaires, le président de l’ASOMPAEI, Jean-François Quinche et Vincent Léglantier, chargé du pôle œnologique, afin d’officialiser leur partenariat avec le Champagne De La Roye. Les bouteilles spécialement étiquetées du nom du navire, seront servies lors de rencontres officielles ou d’escales dans les pays étrangers. Ce navire qui déplace 17 500 tonnes en pleine charge et accueille 160 hommes d’équipage dont 45 de l’état-major, devient ainsi un ambassadeur flottant du champagne. L’état-major ne manquera pas d’offrir une bouteille aux navires qu’il ravitaille comme le Charles-de-Gaulle, parfois sur des théâtres d’opération sensibles. J.B.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Corporation des Vignerons : la certification toujours en question

Après deux années compliquées, la Corporation des Vignerons de Champagne a connu une reprise quasi normale de ses activités au cours de son dernier exercice. Seule ombre au tableau : la délicate question du renouvellement des certificats qui sanctionnent les formations de la taille, du greffage et de l’agroéquipement viticole.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole