David Gaudinat : « Attention aux excès de confort ! » 

Administrateur au SGV et vigneron à Festigny, David Gaudinat observe que la chute progressive des rendements dans le vignoble champenois peut être freinée. 

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Guillaume Perrin

Administrateur au SGV et vigneron à Festigny, David Gaudinat observe que la chute progressive des rendements dans le vignoble champenois peut être freinée.

Cet article est réservé aux abonnés.

« Nous savons qu’il faudra passer à la prospection obligatoire »

« La flavescence dorée est une menace extrême pour le vignoble. Les actions menées depuis l’an dernier vont en progressant, et une prise de conscience est en train de se généraliser, à l’exception de quelques secteurs où les démarches ne sont pas encore engagées. Nous sommes assez satisfaits de l’initiative prise visant à organiser des prospections collectives, mais nous savons bien qu’il faudra sans doute assez vite passer le cap de l’obligation réglementaire, probablement à travers le cahier des charges comme cela a été le cas avec le traitement à l’eau chaude du matériel végétal. 

Certaines régions se sont mises à la prospection obligatoire. La façon de la mettre en place et de la financer viendront dans un second temps. Ce qui est sûr, c’est que ce sera à la profession de payer. » 

L’appel à la mobilisation du SGV pour les prospections est maintenu : celles-ci se poursuivront après les vendanges. 

 

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Aux urnes, vignerons !

À l’heure où j’écris ces lignes, je reçois beaucoup d’informations sur les attaques de gel dans les vignobles de nos confrères du Jura, du sud de la France...

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole