Émilien Allouchery, à la vigne comme à la scène

La quarantaine naissante, papa de deux enfants, un vignoble de huit hectares historiquement lié à la coopérative d’Écueil, coopérateur et récemment manipulant : Émilien Allouchery puise dans la tradition familiale pour travailler sa terre dans le plus grand respect et produire des vins ciselés. Et quand la vigne lui en laisse le loisir, c’est sur une scène de théâtre qu’il aime à récolter les applaudissements.

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur : Alain Julien

La quarantaine naissante, papa de deux enfants, un vignoble de huit hectares historiquement lié à la coopérative d’Écueil, coopérateur et récemment manipulant : Émilien Allouchery puise dans la tradition familiale pour travailler sa terre dans le plus grand respect et produire des vins ciselés. Et quand la vigne lui en laisse le loisir, c’est sur une scène de théâtre qu’il aime à récolter les applaudissements.

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Bragelogne-Beauvoir, un vignoble prêt à monter en flèche

Les deux villages, fusionnés en 1973, voient l’avenir en vert — et en bleu avec la trame de la Sarce qui retrouve des couleurs — et espèrent séduire une clientèle œnotouristique en quête d’espaces préservés et accueillants. Avec ses forces vives, vigneronnes entre autres, Bragelogne-Beauvoir, commune située aux sources d’une vallée dynamique, peut croire en l’avenir.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole