Hébergement des vendangeurs : des normes allégées pour les exploitations champenoises

À force de mobilisation auprès des partenaires sociaux, le Syndicat Général des Vignerons a obtenu des Dreets Grand Est, Hauts-de-France et Île-de-France une dérogation collective qui allège les normes d’hébergement des vendangeurs pour les prochaines récoltes jusqu’en 2027.

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur : Alain Julien

Cette dérogation, issue d’un accord collectif qui à ce jour n’est pas encore étendu, ne pourra bénéficier qu’aux adhérents du SGV pour la vendange 2023 avant de s’appliquer à l’ensemble des exploitations. L’accord prévoit la possibilité de loger 10 travailleurs maximum par chambre au lieu de 6 et prévoit une surface de 4,5 m² par occupant (pour le…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Champagne, Italie, Allemagne, Efow : « Construisons une Europe active » 

Les enjeux européens pour la viticulture étaient au cœur des débats de l’assemblée générale du SGV le 11 avril à Épernay, avec une table ronde animée par Pascal Bobillier-Monnot, le directeur adjoint aux Affaires politiques réunissant Riccardo Ricci Curbastro, à la tête de la Fédération européenne des vins d’origine (Efow), Maxime Toubart dans son rôle de vice-président d’Efow et Klaus Schneider qui préside le la Fédération des associations viticoles d’Allemagne (DWV).

Plus d’un siècle de syndicalisme champenois en héritage  

Franc succès pour l’assemblée générale du Syndicat Général des Vignerons, qui a rassemblé plus de 1 000 personnes le 11 avril au Millésium d’Épernay. Au programme : le point sur les actions menées en 2023 et les grands enjeux pour l’avenir de la filière, avec comme fil rouge les 120 ans du syndicalisme champenois.

Le Groupe des Jeunes Vignerons donne rendez-vous dans 30 ans

Dérégulation, innovation variétale, évolution du climat, modes de consommation... Le Groupe des Jeunes Vignerons a sondé ce que pourrait être le monde vitivinicole à l’horizon 2050 dans quatre scénarios inspirés des études de prospective de FranceAgriMer et de l’Institut Agro Montpellier, lors de leur assemblée générale le 29 mars à Vertus.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole