« La coiffe papier, c’est l’avenir de la Champagne »

Cédric Moussé est vigneron à Cuisles et administrateur du SGV. Très impliqué dans les démarches environnementales, il a eu un coup de cœur pour la coiffe papier dès sa présentation au salon Viti Vini 2022. Il participe à son élaboration avec Vipalux et devient l’un des pionniers à l’expérimenter en 2023 pour l’intégralité de sa gamme de champagnes, soit 100 000 bouteilles.

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Alain Julien

Cédric Moussé est vigneron à Cuisles et administrateur du SGV. Très impliqué dans les démarches environnementales, il a eu un coup de cœur pour la coiffe papier dès sa présentation au salon Viti Vini 2022. Il participe à son élaboration avec Vipalux et devient l’un des pionniers à l’expérimenter en 2023 pour l’intégralité de sa gamme de champagnes, soit 100 000 bouteilles.

Cet article est réservé aux abonnés.

Alexandre Chaillon, vigneron à Aÿ, fan de la première heure

« Quand j’étais au Groupe de Jeunes, on réfléchissait déjà à d’autres matériaux plus écologiques pour l’ensemble de nos pratiques. J’étais déjà très sensibilisé à l’écoconception et quand j’ai produit mes bouteilles, Éric Lamaille m’a présenté l’idée de la coiffe papier, j’ai tout de suite dit banco !

Les consommateurs n’ont pas le réflexe de mettre la coiffe aluminium dans le bac de tri, alors que recycler le papier est devenu un comportement habituel. C’est ce qui m’a séduit, car je pratique une viticulture respectueuse de l’environnement et je veux être cohérent dans toute ma chaîne de production.

J’ai choisi une coiffe couleur kraft, car elle a un aspect plus naturel et finit parfaitement le noir de ma bouteille. Cependant, c’est vrai qu’elle est plus difficile à produire du fait de problèmes de collage. Mais avec une collerette qui permet d’avoir des bords nets, cela me convient parfaitement. Du point de vue du client, on comprend tout de suite la démarche.

Pour moi, la coiffe est très identitaire au champagne, je ne vois pas m’en passer.

J’ai acheté une machine pour l’habillage avec la tête produite par Aria Packaging. J’attends un accessoire pour améliorer le pli du papier, mais cela fonctionne très bien, même si les cadences sont plus lentes. Il y a encore des pistes d’amélioration, mais je trouve le résultat extraordinaire. »

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Priorité à l’emploi

Décidément, ce début de campagne 2024 est particulièrement éprouvant ! Après l’épisode de gel du 21 avril qui a touché 3 000 hectares dans la Côte des Bar, la vallée de l’Ardre et la Montagne de Reims, c’est la grêle qui s’est abattue les 11 et 12 mai sur près de 500 hectares au sud de la Vallée de la Marne...

Aux urnes, vignerons !

À l’heure où j’écris ces lignes, je reçois beaucoup d’informations sur les attaques de gel dans les vignobles de nos confrères du Jura, du sud de la France...

Laurent Panigai, passion champagne de la vigne au vin

Après 37 années passées au sein de la filière champenoise, Laurent Panigai, le Directeur général du Syndicat Général des Vignerons, a choisi le cadre de l’assemblée générale du 11 avril, « moment privilégié de rassemblement, de partage et de convivialité pour la famille viticole » pour annoncer la fin de sa carrière institutionnelle.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole