Le rouge dans la peau

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur :

S’appuyant sur un terroir et une tradition bien ancrée, la Cave coopérative des Riceys, avec des adhérents très mobilisés, tire brillamment le fil rouge des vins de couleur. Un choix stratégique et un investissement conséquent, récompensés par une belle valorisation, comme nous l’explique Christian Jojot, son président depuis bientôt 20 ans. “Aux Riceys, nous avons…

Cet article est réservé aux abonnés.
Trois appellations, quatre process de vins de couleur "On connaît Les Riceys, seul terroir de France à pouvoir revendiquer trois appellations. Ce que l’on sait moins, c’est que dans nos caves, pour transformer les pinots noirs en vins de couleur, nous utilisons quatre process d’élaboration différents. Et cette année, avec la qualité des grappes obtenue, tous les quatre sont mis en œuvre, deux en rouge, deux en rosé", annonce Christian Jojot en présentant les deux rouges spécifiquement élaborés. "Le premier, dont nous venons d’entrer 1100 hl dans nos cuves, est destiné aux assemblages donnant naissance aux champagnes rosés classiques. Le deuxième (30 hl) est destiné à la production du coteau champenois, élevé chez nous en fût de chêne. Quant aux rosés, leurs process se distinguent selon qu’ils sont destinés à élaborer le rosé des Riceys (50 hl) ou le rosé de macération directe champagnisé (100 hl), poursuit-il. Tous les protocoles ont été mis au point avec nos équipes et des apports extérieurs. C’est le fruit d’un travail de longue haleine. Une réussite collective !"

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Les coopératives champenoises misent sur la RSE

Depuis un an, La Coopération Agricole Grand Est (LCA GE) travaille avec des coopératives sur les étapes de leur démarche RSE afin de proposer un accompagnement complet à destination notamment de la filière viticole champenoise.

Audrey Léger, le mutualisme en héritage

Audrey Léger a intégré le Conseil d’administration de la Section Champagne de la Coopération Agricole Grand Est en mars, en tant que titulaire, avec l’ambition de participer activement au rayonnement de la coopération viticole champenoise.

Aux Riceys, la guerre des coops n’a pas eu lieu 

D’un côté les « Gauchos », de l’autre les « Cathos » ! Aujourd’hui centenaires, la Cave Coopérative des Riceys et la Coopérative de Balnot-sur-Laignes ont longtemps coexisté avec la Coopérative Viticole des Riceys, apparue en 1953 sur fond d’obédiences politiques et convictions religieuses divergentes de la première.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole