Le vin de Champagne à la conquête de sa notoriété (Suite et fin)

Durant le XVIIe siècle, les dénominations « vins de la Rivière » et « vins de la Montagne » s’effacent petit à petit au profit de l’appellation « vin de Champagne » dont la réputation grandissante permet des exportations de plus en plus lointaines.

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur : La Rédaction

La Montagne, réunissant Reims et ses terroirs voisins, dont Sillery et Verzenay, produisait des vins majoritairement rouges qui se rapprochaient des vins de Bourgogne. D’ailleurs, comme le disait Roger Dion dans son Histoire de la vigne et du vin en France, le vin de Beaune « communique quelque chose de son prestige à tous ceux qui,…

Cet article est réservé aux abonnés.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Recherche moniteur de taille

Vous êtes passionné par le travail de la vigne et titulaire du Certificat d’Aptitude à la taille de la vigne champenoise ? Devenez « Moniteur qualifié de taille de la vigne en Champagne » pour La Corporation des Vignerons de Champagne.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole