Les bonnes étapes pour bien céder son exploitation 

Quitter son exploitation ne s’improvise pas et se réfléchit déjà dix ans avant la date souhaitée pour en adapter la conduite. Cinq ans avant, un rendez-vous au Point Info Transmission est à prévoir pour être bien conseillé sur le chemin à suivre. 

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur : La Rédaction

Bien transmettre prend du temps pour franchir toutes les étapes sur le parcours du cédant. C’est pour cette raison qu’il faut absolument anticiper, c’est-à-dire y penser huit à dix ans avant la date de cession. Il faut d’abord maintenir une exploitation attractive pour la reprise. Cela passe par le maintien de sa rentabilité économique, mais également par une rationalisation des investissements et la sécurisation de l’installation du repreneur via notamment la maîtrise du foncier. Parallèlement, il faut commencer à en parler avec ses proches. 

Se renseigner auprès du Point info transmission

Puis cinq ans avant, il est temps de se renseigner auprès du Point info transmission (PIT) sur les démarches à entreprendre dans le cadre de sa cessation d’activité. Lors de ce rendez-vous individuel et gratuit, le futur cédant reçoit les informations sur les différentes étapes de la préparation de la transmission, et notamment sur les écueils à éviter. Il est orienté vers les structures partenaires les plus à même de l’accompagner en fonction de ses besoins. Il est également informé des différents dispositifs d’accompagnement et d’aide à la transmission dont il peut bénéficier en fonction de son projet. 

Un à quatre ans avant, il est temps de renvoyer à la Chambre d’agriculture sa Déclaration d’intention de cessation d’activité agricole (DICAA ) reçue de la Mutuelle sociale agricole (MSA), d’évaluer la valeur de reprise de l’exploitation avec son centre de gestion, de rechercher un repreneur si aucun n’est identifié (via les outils de recherche existants) et d’informer ses propriétaires (si vous êtes locataire) de votre départ. 

Dernière ligne droite

L’année qui précède la transmission, c’est la dernière ligne droite. Il faut rédiger les promesses de vente ou de baux, présenter si besoin, son repreneur aux propriétaires et négocier avec lui les conditions de reprise. L’aboutissement du parcours à la transmission se traduit par le dépôt du dossier de demande de retraite à la MSA, l’officialisation des engagements avec le repreneur, la formalisation du transfert du foncier auprès du notaire et la réalisation des actes de transfert auprès de La direction départementale des territoires (DDT), de la MSA et du Centre de formalité des entreprises (CFE). 

 

Point info transmission de la Marne

 

Forum de la transmission le 28 novembre à Fagnières

Vous êtes chef d’exploitation, vous avez plus de 55 ans et vous vous interrogez sur le devenir et la transmission de votre exploitation ?
Vous vous posez également des questions sur votre retraite ?

Pour répondre à vos questions, l’ensemble des organisations professionnelles agricoles de la Marne organisent leur traditionnel Forum de la Transmission le mardi 28 novembre à la Maison de la Chasse et de la Nature à Fagnières (RD5-Mont Choisy) de 14h à 17h30. 

Ce sera l’occasion pour vous de participer à différents ateliers pour découvrir et échanger sur tous les aspects de la transmission de votre exploitation ! 

Pour plus d’informations, contacter Caroline Ledeuil – Point Info Transmission de l’Adasea de la Marne au 06 23 89 73 32 ou pit51@adasea.net

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Une table ronde haute en couleur pour le centenaire de la Cnaoc

La Cnaoc a élu domicile à Beaune pour son Congrès du centenaire, du 24 au 26 avril. Un menu copieux était prévu pour l’occasion : une assemblée générale pour entériner son projet politique et son plan stratégique, un grand oral avec la Commission européenne pour un bilan de la dernière mandature, et un débat entre les six principales listes candidates au Parlement européen.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole