Maxime Toubart réélu à la tête du Syndicat Général des Vignerons de la Champagne

Après dix Assemblées régionales, au cours desquelles 24 administrateurs — dont 8 nouveaux — ont été élus, le conseil d’administration renouvelé du Syndicat Général des Vignerons a désigné le 13 mars son bureau et reconduit son président pour un cinquième mandat.

Temps de lecture : 6 minutes

Auteur : Alain Julien

Le conseil d’administration du SGV pour 2024-2026.

 

Lors de ce conseil électif, les administrateurs du SGV ont renouvelé leur confiance en Maxime Toubart et ont souhaité qu’il poursuive, avec le bureau et l’ensemble des élus, la conduite du Syndicat.
Pour les postes de président, des trois vice-présidents, du secrétaire général et du trésorier, les administrateurs ont fait acte de candidature pour le poste qui les intéressait le jour du conseil. En ce qui concerne les quatre postes restant à prendre au sein du bureau, c’est un vote groupé qui a été réalisé.

Dans un communiqué adressé à la presse, Maxime Toubart a rappelé les enjeux majeurs pour l’avenir de la Champagne : « continuer à assurer la résilience de la filière et poursuivre l’adaptation des outils de régulation pour faire face notamment au développement de la flavescence dorée, préserver les équilibres interprofessionnels au travers du développement de la commercialisation et de la maîtrise du foncier par le vignoble et enfin poursuivre le chantier de la transition environnementale et mieux répondre aux attentes sociétales. »

Le bureau du SGV élu pour 2024-2026

  • Président : Maxime Toubart
  • Vice-président Marne : Jean-Christophe Delavenne
  • Vice-président Aube : Joël Falmet
  • Vice-président Aisne : Arnaud Fayet
  • Secrétaire général : Damien Champy
  • Secrétaire général adjoint : Jean Lallement
  • Trésorière : Clotilde Chauvet
  • Trésorier adjoint : Emmanuel Mannoury
  • Membres du bureau : David Gaudinat, Ophélie Lapie Lamiable.

Les huit nouveaux administrateurs :

 

Chloé Faÿ, vigneronne à Barzy-sur-Marne
Nouvelle administratrice du secteur de la Vallée de la Marne Ouest

« Je suis présidente de section locale depuis janvier 2023 et devenir administratrice est pour moi une étape supplémentaire logique dans mon engagement au sein du SGV.
Mes thématiques privilégiées sont la technique et l’environnement. Il y a dans ces domaines des actions importantes à mener, et travailler avec mes collègues administrateurs va être très enrichissant.
Je pense que la fonction demande du temps, mais je me suis déjà organisée en conséquence dans l’exploitation. »

 

 

Christophe Lenne, vigneron à Nogent-l’Abbesse
Nouvel administrateur du secteur de la Grande Montagne de Reims

« J’ai été membre du Groupe des Jeunes pendant près de 15 ans, et je pense qu’il était temps pour moi de rejoindre le Conseil d’administration du SGV ; c’est la continuité de mon engagement syndical pour le collectif champenois.
J’ai envie de m’engager sur des dossiers qui touchent au foncier et à la transmission des exploitations. Ce sont des points fondamentaux pour l’avenir du vignoble et de sa représentativité dans les négociations interprofessionnelles. »

 

 

Clément L’Hoste, vigneron à Bassuet
Nouvel administrateur du secteur du Vitryat

« J’ai été membre du Groupe des Jeunes quelques années, pendant lesquelles j’ai participé à la vie syndicale et à des actions de promotion des champagnes de vignerons. J’ai souhaité m’engager chez les ainés afin de participer aux décisions futures. J’ai envie de donner du temps pour faire vivre le Syndicat et faire avancer le collectif.
Les thématiques de commercialisation m’intéressent : la valorisation du champagne et l’accompagnement des vignerons pour développer leurs ventes. Je suis aussi intéressé par la partie foncière qui est essentielle, et d’autant plus dans le cadre de la prochaine révision de l’aire d’appellation.
J’ai appris beaucoup de choses sur les institutions européennes lors des Assemblées régionales, et on se rend compte de l’importance pour un Syndicat comme le nôtre de peser dans les décisions européennes. »

 

 

Cyril Jeaunaux, vigneron à Talus-Saint-Prix
Nouvel administrateur du secteur de Congy-Sézanne

« Dans un premier temps, je suis devenu président de section avec l’ambition de dynamiser le collectif vigneron du village. Être administrateur s’inscrit dans une continuité d’engagement. La Champagne fait beaucoup de choses pour nous protéger en tant que vignerons : à chacun d’entre nous à son échelle de se mobiliser en retour. C’est à nous de nous relever les manches pour construire notre avenir.
Je sais que c’est une fonction qui demande du temps, et c’est pour cela que j’ai laissé ma place dans certaines autres responsabilités.
Je suis engagé en bio, donc ce sont les dossiers environnementaux qui m’intéressent le plus. »

 

 

Élisabeth Egrot, vigneronne à Aÿ
Nouvelle administratrice du secteur de la Grande Vallée

« Je suis issue d’une famille avec un fort engagement syndical. C’est assez naturel pour moi de m’engager pour l’avenir de notre belle région de Champagne.
Ce sont les dossiers de transmission et d’installation des jeunes qui m’intéressent le plus. Il faut inciter les chefs d’exploitations à préparer le plus tôt possible la transmission et également développer l’accompagnement des générations futures qui reprennent les domaines. »

 

 

Franck Barroy, vigneron à Éguilly-sous-Bois
Nouvel administrateur du secteur Côte des Bar

« Pour moi, participer à la vie du SGV est le prolongement naturel de notre métier de vigneron. Il est important de rester unis pour construire l’avenir de notre AOC. Mon premier Conseil d’administration a été très instructif, et j’ai beaucoup apprécié l’écoute entre les différents membres ; ce n’est pas le lieu de la pensée unique.
Comme je suis devenu vigneron après une reconversion professionnelle, l’emploi-formation et le foncier sont les deux thématiques qui m’intéressent le plus. »

 

 

Karine David, vigneronne à Crouttes-sur-Marne
Nouvelle administratrice du secteur de la Vallée de la Marne Ouest

« Je suis vice-présidente dans deux coopératives et je suis également adjointe au maire. En entrant au Conseil d’administration du SGV, je souhaite continuer mon parcours d’investissement personnel pour défendre le vignoble, les exploitations et les salariés.
Ce sont les dossiers emploi-formation, foncier et transmission qui m’intéressent le plus, et je suis sûre qu’ensemble au sein du SGV, nous pourrons faire avancer les choses dans ces domaines.
Le nombre d’administratrices progresse et c’est une très bonne chose, mais il y a encore des progrès à faire pour une meilleure représentativité des femmes dans les instances champenoises.
Pour dégager du temps, je peux compter sur le soutien de mon mari et nous avons renforcé le personnel sur l’exploitation. »

 

 

Thibault Soyer, vigneron à Chouilly
Nouvel administrateur du secteur Côte des Blancs

« Je suis correspondant AVC depuis 8 ans et président de la section locale de Chouilly depuis 3 ans. J’ai une fibre collective et je souhaitais m’impliquer encore un peu plus pour les vignerons en devenant administrateur du SGV.
Même si je suis un peu plus attaché à la partie technique qu’à la partie politique, je me rends bien compte que ce dernier aspect est essentiel, et le Syndicat a un rôle primordial à jouer pour nous défendre.
J’ai envie de travailler plus particulièrement sur les dossiers concernant la technique viticole et l’ODG. »

 

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Vitry-en-Perthois, par monts et par vins

Sublimée par les coteaux, pâtures et bocages qui font la beauté naturelle des Paysages de la Champagne, la commune de Vitry-en-Perthois, terre de Chardonnay, se raconte à travers ses vins, ses monts et son patrimoine historique.

Agricultrice, viticultrice : les clés d’une installation réussie

L’installation sur une exploitation agricole ou viticole ne s’improvise pas. De nombreux facteurs personnels et professionnels sont à prendre en compte : le portage du foncier, la gestion de l’exploitation dans toutes ses dimensions (économique, technique, humaine…) ou encore le temps à se consacrer à soi-même et à son entourage.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole