Oeuilly : un balcon sur la Vallée de la Marne

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

La commune d’Oeuilly est un fer de lance en matière d’oenotourisme en Champagne. Voilà plusieurs dizaines d’années que vignerons, élus et habitants s’investissent dans l’accueil et l’animation de leur coquet village, qui offre une vue magnifique sur la Vallée de la Marne. Ses remparts, ses rues pavées, ses lavoirs participent au charme de ce bourg …

Cet article est réservé aux abonnés.

Trois sites pour un seul écomusée

L’école 1900 avec ses vieux pupitres et son tableau noir.

On arrive de loin, parfois de très loin pour rencontrer les vignerons mais aussi découvrir les atouts touristiques d’Oeuilly-Montvoisin. « Les visiteurs viennent de 7 départements limitrophes à la région parisienne. Nous accueillons 7000 personnes par an dont une majorité d’enfants. Et de nombreuses familles le week-end », explique Lucile Barial, hôtesse et secrétaire de l’écomusée, porté par une association que préside Jean Stergou. Avant de participer à la visite guidée des 3 musées authentiques, on peut flâner dans les rues de la commune et découvrir son église romane du XIIIe siècle, ses élégants remparts, ses fontaines, son lavoir, son sanctuaire de pèlerinage Notre-Dame des Langueurs et ses points de vue sur la Vallée de la Marne. Ouvert presque toute l’année, l’écomusée champenois reste cependant le site majeur à apprécier lors d’une visite guidée (1 h 30), qui propose un voyage au début du XXe siècle. L’école 1900 est la reconstitution d’une ambiance d’autrefois avec ses pupitres en bois, son tableau noir, son bonnet d’âne. Dans un coin se trouve un poêle, sur lequel les enfants qui venaient de loin faisaient chauffer leurs gamelles. Le digital n’existait pas. En revanche, quelques conseils pédagogiques sont inscrits à la craie sur le tableau. Autre étape : la visite de la maison champenoise, ancienne habitation de vignerons, que l’on visite de la cave au grenier. Elle propose un saut dans le passé au travers du mobilier d’époque et des photographies anciennes. De la vieille comtoise en passant par le lit de la grand-mère et la chaise d’aisance. Enfin, le musée de la Goutte présente une exposition sur la tonnellerie et les émeutes des vignerons en 1911. Il a été aménagé dans un ancien atelier public de distillation avec son ancien alambic  de 1850. A noter que l’on peut se restaurer à l’écomusée, qui propose 2 menus pour pique-niquer sous la halle. www.ecomusee-oeuilly.fr
Repères Nombre d’habitants : 627. Déclarants : 91. Surfaces plantées : 139 hectares. Chardonnay : 34 hectares. Meunier : 67, 5 hectares. Pinot noir : 37 hectares. Autres : 0, 5 hectare. Sources : Comité Champagne

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Élections législatives : ce que la Cnaoc retient du scrutin

« Après une campagne législative éclair et tumultueuse, quelles sont les perspectives pour la filière viticole et que peut-on attendre de cette nouvelle Assemblée nationale alors que l’agriculture a été la grande absente des débats lors de ces élections ? », s’interroge la Confédération nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie de vin à Appellations d’origine contrôlées (Cnaoc).

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole