Restons engagés

Par Maxime Toubart, président du SGV Champagne

1/02/24

Temps de lecture : 2 minutes

Auteur : Maxime Toubart

Une fois passées les superbes célébrations de la Saint-Vincent, il est temps d’entrer dans le dur de l’année 2024.

Cela commence par une forte mobilisation des agriculteurs qui réclament légitimement de vivre dignement de leur métier. Nous sommes bien évidemment solidaires de leurs revendications et nous leur apportons tout notre soutien.

Le bilan de nos expéditions a été largement commenté notamment dans la presse et si l’on s’attarde sur ces échos, il en ressortirait qu’il se passe une catastrophe en Champagne : « les ventes sont en baisse », « le champagne est trop cher » et « ce n’est pas bon pour la santé ».

Restons mesurés ! 299 millions de bouteilles expédiées, cela représente une bonne performance compte tenu de l’ambiance économique mondiale. Après deux ans exceptionnels, ces chiffres sont dans la moyenne de nos résultats passés et au passage, nous augmentons encore notre chiffre d’affaires.

Oui, la filière champagne se porte bien, et oui, nous pouvons afficher un optimisme prudent : nous vivons une période de rééquilibrage, et nous avons construit des outils de résilience qui nous permettent d’amortir les éventuels soubresauts.

Notons également que les ventes des vignerons résistent très bien et le travail de promotion du SGV à travers sa bannière collective Champagne de Vignerons n’y est pas pour rien.

Je suis confiant, et j’engage chacun à l’être. L’avenir nous réserve certainement d’autres périodes compliquées, nous saurons y faire face et ainsi va la vie.

Cette année, une partie du conseil d’administration de votre Syndicat sera renouvelée à l’issue des Assemblées régionales qui se tiendront ce mois-ci dans toute la Champagne. Ces Assemblées sont des moments fondamentaux pour dialoguer et construire ensemble notre avenir, cela constitue la colonne vertébrale de notre démocratie participative.

Je suis candidat pour un nouveau mandat de président.

Si vous m’accordez toujours votre confiance, je continuerai avec honneur, détermination et humilité à vous défendre et à vous représenter au quotidien.

J’ai la chance d’avoir à mes côtés un bureau investi, un Conseil d’administration remarquablement impliqué et déterminé à mener à bien les missions indispensables au bon fonctionnement de notre organisation. Tous ensemble, nous pouvons nous projeter vers le futur.

Notre modèle champenois, que tous les autres vignobles nous envient, repose sur un collectif fort et participatif qui sait rester uni pour préserver ses intérêts et préparer son avenir.

C’est ce modèle que nous devons défendre dans les sections locales, dans les Assemblées régionales en participant pleinement aux élections.

Chaque avis compte, et notre histoire s’écrit au quotidien.

Un autre temps fort se prépare, c’est notre Assemblée générale qui se tiendra le jeudi 11 avril au Millesium d’Épernay. Je compte sur vous pour venir nombreux à ce rendez-vous. ν

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

La Délégation des Employeurs au cœur des enjeux champenois

Les deux années écoulées ont été riches en activités pour les employeurs de main-d’œuvre viticole : la Délégation qui les représente et défend leurs intérêts a été mobilisée sur tous les fronts, multipliant les échanges aussi bien avec les services de l’État, les organismes qu’avec les partenaires de la filière champagne.

Déposer sa marque… Pour quoi faire ?

« La marque constitue un passeport de commercialisation et un actif de valeur », affirme le cabinet de conseil juridique MIIP. Le SGV tenait une formation sur ce sujet, fin janvier à Épernay, pour en convaincre les vignerons.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole