Soyons fiers du travail accompli

Par Maxime Toubart, président du SGV Champagne

1/12/23

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Maxime Toubart

L’année 2023 se termine avec un sentiment de soulagement. Nous avons vécu une campagne éprouvante qui s’est considérablement tendue durant l’été.

Nous savons que le changement climatique est à l’œuvre et chaque année nous devons nous adapter à des situations inédites.
Cette fois-ci, les nombreuses précipitations puis les records de chaleur début septembre nous ont donné des sueurs froides et du fil à retordre jusqu’au dernier coup de sécateur. Il a fallu se battre et je veux ici vous remercier et vous féliciter.

Notre mobilisation et nos efforts de tri ont préservé au maximum la qualité de nos moûts. Notre réserve qualitative nous permettra une fois de plus, de produire de grands vins qui feront honneur à notre réputation.
Nous sommes des professionnels aguerris et déterminés, nous avons su tirer les enseignements de 2017 et nous ne cédons jamais à la facilité.

Comme toujours, ce dernier mois de l’année sera décisif pour nos expéditions. L’amour du champagne reste fort sur l’ensemble de la planète, même si nous ressentons un tassement de nos ventes. Mais cette baisse doit être relativisée : l’année 2022 a été exceptionnelle et les chiffres actuels restent dans la fourchette haute des dix dernières années.

Je vous invite aussi à analyser la situation économique sous l’angle de la valeur et pas seulement du volume. Avec une évolution des prix moyens à fin septembre de +10,4 %, notre stratégie de croissance par la valorisation fonctionne très bien, et nous afficherons probablement un très beau chiffre d’affaires pour 2023. Cette valorisation passe inévitablement par l’excellence de nos vins, et le vignoble n’est pas du tout en reste.

La notoriété des champagnes de vignerons ne cesse de progresser dans les médias et chez les consommateurs. C’est le résultat de notre professionnalisation, de notre communication détonante et des actions de promotion menées par la bannière collective Champagne de Vignerons.

Quel bonheur pour moi d’avoir pu constater à l’occasion d’un déplacement récent en Australie, dans le cadre de la Wine Origins Alliance, l’engouement des cavistes et des restaurateurs pour nos vins.

Nous sommes incontestablement dans l’air du temps : nous incarnons un artisanat d’excellence, un terroir d’exception et une diversité qui permet de multiplier les moments de consommation, y compris à table dans des accords mets-champagnes savoureux. Sachons en profiter !

C’est la trêve des confiseurs ; nous refermons très provisoirement les dossiers politiques. Je vous promets une année 2024 intense : le rejet par Bruxelles du règlement SUR, l’étiquetage des bouteilles, la perspective des prochaines élections européennes, les conséquences des lois de finance et d’orientation agricole, ou encore nos travaux sur l’emploi des saisonniers vont nous occuper à plein temps. Nous y reviendrons en détail dans les mois à venir.

Pour le moment, place à la joie. Dans quelques semaines, à l’occasion de Noël et du Jour de l’An, nos bulles donneront le sourire à des millions d’humains sur tous les continents. Nous pouvons être fiers du travail accompli.

Je vous souhaite, mes chères consœurs et chers confrères, de très belles fêtes de fin d’année, portés par l’affection de vos familles et de vos proches. n

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Priorité à l’emploi

Décidément, ce début de campagne 2024 est particulièrement éprouvant ! Après l’épisode de gel du 21 avril qui a touché 3 000 hectares dans la Côte des Bar, la vallée de l’Ardre et la Montagne de Reims, c’est la grêle qui s’est abattue les 11 et 12 mai sur près de 500 hectares au sud de la Vallée de la Marne...

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole