Une première pierre biosourcée pour la serre QANOPÉE 

La future serre destinée à sécuriser la production de plants de vigne pour les vignobles du quart nord-est de la France débute sa construction à Oger. 

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Guillaume Perrin

La future serre destinée à sécuriser la production de plants de vigne pour les vignobles du quart nord-est de la France débute sa construction à Oger.

Cet article est réservé aux abonnés.

Qui finance la serre QANOPÉE ?

Le financement de la serre de conservation et de prémultiplication du matériel de base pour les plants de vigne basée à Oger repose sur un montant global de 8,2 millions d’euros.

Celui-ci est porté en partie par les trois organisations interprofessionnelles (10 % de l’enveloppe totale), mais surtout par une subvention du Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER), à hauteur de 4,8 millions d’euros, et les aides des collectivités locales des trois régions pour 1,2 million d’euros.

Le budget est complété par un emprunt de 1,4 million d’euros contracté par l’association QANOPÉE. 

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Agricultrice, viticultrice : les clés d’une installation réussie

L’installation sur une exploitation agricole ou viticole ne s’improvise pas. De nombreux facteurs personnels et professionnels sont à prendre en compte : le portage du foncier, la gestion de l’exploitation dans toutes ses dimensions (économique, technique, humaine…) ou encore le temps à se consacrer à soi-même et à son entourage.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole