Guillaume Guerre conjugue l’avenir au collectif pluriel

Temps de lecture : 4 minutes

Auteur :

À 30 ans, le nouveau président du Groupe des Jeunes Vignerons de la Champagne collectionne les casquettes : vigneron à la tête d’une exploitation de six hectares, secrétaire de la coopérative locale et maire de sa commune. Le point commun à toutes ces fonctions : une foi solide dans les vertus du collectif pour construire un meilleur…

Cet article est réservé aux abonnés.
Guillaume Guerre a été élu président du Groupe des Jeunes Vignerons de la Champagne lors du conseil d’administration du jeudi 5 mai Pour mener à bien ces deux années de mandat, le nouveau président du GDJ sera accompagné de Marie-Pierre Charpentier, vice-présidente Marne ; Benoît Velut, vice-président Aube ; Ludovic Remiot, vice-président Aisne ; Noé Doquet, secrétaire général ; Mathilde Pierson-Savoye, trésorière ; et d’Eugène Richardot, Marion Cueille, Baptiste Paques, David Vatel, Émeline Closquinet, Benjamin Muller, Arthur Leglantier, Jean-Baptiste Lointier, François Mouchard, Hugo Drappier, Thibault Massin en tant qu’autres membres du bureau. Créé en 1947, le Groupe des Jeunes Vignerons de la Champagne défend la position des plus jeunes auprès du Syndicat Général des Vignerons. Deux représentants du GDJ sont présents au conseil d’administration du SGV et leurs membres peuvent siéger au sein des commissions syndicales. Le GDJ est également représenté au sein d’organisations professionnelles : chambres d’agriculture, Jeunes agriculteurs, CDOA, Safer, Adasea pour l’installation ou encore différents lycées viticoles.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole