Le bilan d’une belle année

Par Maxime Toubart, président du SGV Champagne

30/11/22

Temps de lecture : 3 minutes

Auteur : Maxime Toubart

Quand je regarde ce qu’il s’est passé cette année, je me dis que nous avons vraiment beaucoup de chance d’exercer notre métier dans cette belle région de Champagne.
Cette campagne culturale a été vraiment exceptionnelle, une année solaire comme le dit si bien le service technique du Comité Champagne.
Le travail dans les vignes a été quelques fois bien intense, mais au final, quelle récolte ! Des volumes conséquents, des raisins parfaitement sains et prometteurs d’un grand millésime.

Oui, le sort a été de notre côté car notre vignoble a échappé de justesse aux conséquences des épisodes caniculaires grâce à quelques pluies tombées au bon moment. Le réchauffement climatique est à l’œuvre et nous ne serons pas toujours aussi chanceux, il faut s’y préparer.
En ce sens, nous avons inauguré cette année la sortie de réserve différée, un dispositif qui va nous permettre d’appréhender plus sereinement des récoltes difficiles. Au sein du Comité Champagne, nous poursuivons les réflexions sur les outils de régulation pour améliorer la résilience de la filière.
Par ailleurs, votre Syndicat est influent. Nous avons réussi à convaincre le Gouvernement et l’Inao de déplafonner exceptionnellement le rendement butoir de la dernière vendange pour en tirer le meilleur.
Côté économie, tous les voyants sont au vert pour placer 2022 sur le podium des meilleures années. L’export continue à tirer vers le haut les expéditions, tandis que le marché national fait plutôt bonne figure avec une augmentation de 10,4 % d’octobre 2021 à novembre 2022.

Nous constatons avec plaisir le succès des champagnes de vignerons dans tous les marchés, même les plus lointains. Les amateurs de champagne se tournent de plus en plus vers des cuvées d’expression, originales et incarnées par des artisans fiers de leur terroir.
Les modes de consommation changent durablement et nous avons su nous inscrire dans cette tendance à travers nos campagnes de communication, notamment la dernière qui met à l’honneur les producteurs dans leur diversité et leur savoir-faire.
Nous poursuivrons bien entendu ces actions d’accompagnement du vignoble afin de consolider nos parts de marché et notre poids dans les équilibres interprofessionnels.
Je sais que certains d’entre vous ont ressenti durement cette fin d’année avec la crainte d’une pénurie de coiffes. La guerre en Ukraine a encore accentué la tension sur les matières sèches ressentie lors de la crise sanitaire, et nous avons tous été pris de court. Cependant, le SGV a mis tous les moyens en œuvre pour renforcer ses stocks et répondre à votre demande. Nous saurons tirer les leçons de ces difficultés pour améliorer nos services.

Sur le plan politique, notre travail quotidien d’influence auprès des décideurs politiques continue à porter ses fruits. Deux belles avancées sont à noter dans le cadre du projet de loi de finances pour 2023 : le relèvement du plafond d’exonération à 75 % des droits de mutation à titre gratuit et la prolongation du TO-DE.
Dans quelques semaines, les bouchons vont sauter dans d’innombrables foyers, et ce sur tous les continents : le plaisir partagé en famille ou entre amis sera le fruit de notre travail. Nous pouvons en être fiers.
Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année, entourés de l’affection de vos proches.

Recherche

  • Par tranche de date

Recherches populaires :

Coopératives

Vendanges 2022

Oenotourisme

UNESCO

Viticulture durable

Plus d’articles

Les fruits de notre mobilisation

C’est une première victoire que nous avons remportée. L’Assemblée nationale a voté, en première lecture, l’amendement sur le relèvement du plafond...

Relever le défi de l’emploi

Les fermentations sont en cours, la grande qualité des raisins avec de bons degrés et un état sanitaire parfait laissent espérer un millésime solaire. De...

Savourons notre chance

Nous sommes décidément bien chanceux de pouvoir travailler sur cette terre de Champagne si résiliente et si généreuse. Il nous fallait une très belle récolte pour reléguer aux oubliettes la catastrophique année 2021 : nous voilà comblés, la vendange est exceptionnelle en qualité comme en quantité.

Pour cette campagne, la météo a été de notre côté et nous a globalement épargné les fortes gelées de printemps et les orages de grêle, des phénomènes particulièrement violents cette année qui ont ravagé les vignes de certains de nos confrères d’autres appellations. De plus, notre vignoble s’est révélé particulièrement résistant au stress hydrique dû à la canicule.

Bien sûr, nous n’avons pas de prise sur ces aléas et c’est bien en partie à la chance que nous devons cette belle campagne. Mais la chance ne fait pas tout. Notre réussite, nous la devons surtout à notre organisation collective et à notre réactivité qui nous assurent une bonne gestion des récoltes et le partage de la valeur.

Vous souhaitez voir plus d'articles ?

Abonnez-vous

100% numérique

6€ / mois
72€ / 1 an

Numérique & magazine

80€ / 1 an
150€ / 2 ans

Magazine la Champagne Viticole